(26) – J’ai la Foi

Luc 18, versets 1 à 8 :
Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.
Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.
Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même :
Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne,
néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique.
Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?
Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

La Foi…est un sujet qui, par le nombre d’écrits publiés dans ce monde a déjà fait couler beaucoup d’encre. Du fait du grand nombre de personnes en manque de la connaissance de CHRIST et de Sa Vie selon l’ESPRIT, bien des paroles prononcées et actions pratiquées sur le sujet de « La Foi » ont malheureusement apporté beaucoup de désarroi, de souffrances, de faux espoirs, de la culpabilité, etc… dans la vie spirituelle et physique de bien des petits Enfants de DIEU pendant leur croissance spirituelle.

De nos jours, dans ce monde dit « christianisé », nous entendons quotiennement prononcer par des dizaines, des centaines, voire des milliers de personnes cette phrase : « J’ai la Foi » ! Peut-on contester une conviction ? Mais qu’est-ce que « la Foi » ? Ce qu’il faut impérativement savoir, c’est qu’il n’existe qu’une seule Foi qui donne la Vie éternelle et que celle-ci n’a qu’une seule origine. Il reste juste à savoir quelle est l’origine de « la Foi » dont toutes ces personnes font mention pour leur vie, cela qu’elle soit actuelle et où cette foi les aura mener après leur mort physique ? A chacun(e) de se poser la question sur l’origine de la Foi qu’il(elle) témoigne vivre dans sa propre vie.

L’origine de la vraie Foi se trouve en la Parole de DIEU le Père qu’IL a faite chair en son Fils JESUS, son CHRIST.

Romains 10, verset 17 :
Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.

Au travers des Ecritures de l’Ancienne Alliance nous pouvons lire qu’avant même que DIEU le Père se choisisse un peuple parmi toutes les nations (Israël) à qui IL donna Sa Loi (selon la lettre), IL s’adressait personnellement à ses serviteurs qui avaient « la Foi » en Sa Parole (et non pas en la lettre). DIEU n’utilisait pas La Loi puisque celle-ci n’avait pas encore été donnée comme règle de vie pour Israël. Sous la Nouvelle Alliance, DIEU le Père s’adresse toujours personnellement à ses serviteurs, mais désormais IL le fait uniquement avec ceux(celles) qui auront « la Foi » de LE croire au travers de Sa Parole faite chair en Son Fils JESUS-CHRIST notre Seigneur (Jean 1/14). Mais alors, que dit DIEU le Père à ceux ou celles qui prétendent avoir « La Foi » en Sa Parole ?

Matthieu 17, verset 5 : (lire les versets 1 à 9)
(Pierre) Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection : écoutez-le !

Et à ce propos, que nous dit le Seigneur JESUS au sujet de « Sa Foi » en Son Père ?

Marc 11, verset 22 :
Jésus prit la parole, et leur dit : Ayez foi en Dieu.

Plus simplement et clairement le Seigneur JESUS ne pouvait pas le dire. Sa Foi repose sur La Parole de DIEU Son Père. Elle est donc une chose très simple à recevoir et à vivre. Pour cela, il suffit d’avoir « la Foi » en DIEU son Père, c’est-à-dire, croire en Sa Parole. Lorsque le Seigneur dit : « Ayez foi en Dieu » cela veut dire que La Parole de DIEU son Père est vraie, inaltérable, immuable… Croire DIEU veut dire, « je vis » ce qu’IL me commande (ou me demande) ! Beaucoup de personnes affirment posséder « la Foi » en DIEU, mais ne veulent en aucun cas obéir à ce même DIEU en qui ils(elles) ont « soi-disant » placé leur confiance et leur espérance. Que dit le Seigneur JESUS au sujet des Ecritures et de l’enseignement que DIEU son Père donne au travers d’Elles ?

Jean 6, verset 45 :
Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.

C’est pour cela que DIEU le Père commande à tous ceux ou celles qui « entendent » Sa Voix (ou reçoivent son enseignement), de croire en La Parole de son Fils afin que par « leur obéissance au Fils », DIEU crée en eux(elles) (en leur esprit/âme), la Foi qui vient d’en Haut et qui va leur permettre de recevoir sur terre la Vie de JESUS par le biais de son Esprit de Vie donné par le moyen du SAINT-ESPRIT (Tite 3/ 4 à 7). Prétendre avoir la Foi en DIEU, c’est déjà accepter ce qui est écrit dans l’ensemble de la Bible et tout particulièrement ce qu’IL commande de faire à quiconque prétend croire en Sa Parole. Nombreux(es) sont ceux(celles) qui prétendent être enseignés de DIEU et pourtant peu nombreux(es) sont ceux(celles) qui « se donnent » de rechercher ce que DIEU le Père désire réellement pour leur vie terrestre, c’est-à-dire d’écouter « Son Fils » et de Le suivre dans « Sa Vie » d’homme (Philippiens 3/7 à 11, Marc 10/38 et 39). C’est à partir de ce moment que la compréhension des écrits de la Bible (Ancien et Nouveau Testament confondus) devient complexe pour tous ceux(celles) qui ont posé leur « Foi » sur un autre fondement que celui que DIEU le Père donne à quiconque veut entrer dans Son Salut (Matthieu 7/21 à 27).

Actes 4, versets 11 et 12 :
Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l’angle.
Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Ainsi donc quiconque veut vivre la vraie Foi et entrer dans la Nouvelle Alliance que DIEU le Père a établi en son Fils unique JESUS le Fils de l’homme, il faut qu’il(elle) accepte pour sa vie, l’origine de cette Foi qui se trouve dans l’obéissance à l’unique commandement que DIEU donne à Son Eglise : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection : écoutez-le ! » (1 Timothée 3/14 et 15, Romains 1/1 à 7). C’est à partir de cet instant que doivent être remplacés par « la Foi » en ce que DIEU le Père dit (ou commande à son Eglise), tous les raisonnements humains, toute la sagesse humaine, tout ce qui est de l’homme terrestre, par « la Foi » en ce que DIEU le Père dit (ou commande à son Eglise). A ce moment précis dans la vie de quiconque prétend « croire » DIEU, soit il(elle) se laisse enseigner par DIEU (Jean 6/45 cité plus avant) et il(elle) perd sa vie terrestre pour aller à JESUS et Le suit jusque dans « sa mort » afin de recevoir « Sa Vie » (Jean 12/23 à 26, Matthieu 16/24 et 25, Romains 6/3 à 11), soit, il (elle) ne reçoit pas l’enseignement de DIEU le Père (Jean 8/42 à 47) et à ce moment il(elle) continue de vivre sa vie terrestre selon son bon vouloir (sa volonté) au détriment de La Vérité tout en s’illusionnant d’avoir part à La Foi de CHRIST dans sa vie.

1 Jean 5, versets 10 à 12 :
Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils.
Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils.
Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.

2 Corinthiens 13, versets 5 :
Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes.
Ne reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés.

Malheureusement, et plus que jamais à notre époque, l’esprit de l’antéchrist est toujours à l’œuvre dans ce monde (1 Jean 4/1 à 6). Qui veut bien pour sa vie terrestre, vivre uniquement de la Foi de CHRIST en laissant l’ESPRIT de DIEU lui ouvrir ses yeux (Apocalypse 3/14 à 22) ?

Si l’origine de la vraie Foi vient de DIEU le Père qui est Lumière, quel est son but ?

Dans un premier temps « la Foi » est donnée par la Grâce de DIEU à quiconque veut croire Sa Parole (les Ecritures), cela dans le but de le faire passer des ténèbres de sa vie dans ce monde à son admirable Lumière dans les lieux célestes, lui donnant ainsi la possibilité de devenir son Enfant (Galates 3/22 à 29). Cette Lumière est le reflet de la Grâce et la Vérité de DIEU le Père qu’IL a fait resplendir sur terre en son Fils bien-aimé JESUS-CHRIST notre Seigneur, le Fils de l’homme, pour le salut de quiconque LE « croit ».

Jean 1, versets 9 à 14 :
Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.
Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.
Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Dans un second temps, par le fait d’avoir « la Foi » en La Parole de DIEU selon la lettre qui est dispensée dans ce monde au travers des Ecritures par le moyen du SAINT-ESPRIT de DIEU (Jean 16/7 à 11), cette « Foi » en La Vérité a pour but de révéler « les ténèbres » d’une âme vivante terrestre totalement corrompue par le péché, avec lequel Satan la maintient captive et esclave de sa volonté dans son corps du péché.

Romains 7, versets 14 à 24 :
Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.
Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais.
Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne.
Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi.
Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.
Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.
Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi.
Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.
Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur;
mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.
Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort ?…

Dans un troisième temps, le fait de recevoir par « la Foi » dans sa propre vie, La Lumière de DIEU comme étant La Vérité sur ses ténèbres intérieures et celles du monde, cette Lumière atteste dans le cœur de l’homme pécheur, que DIEU le Père au travers de la Vie de son Fils JESUS homme peut l’affranchir et le rendre réellement libre du péché et de Satan (Jean 8/34 à 36). Ainsi, quiconque « croit » La Parole du Seigneur JESUS comme étant La Parole de DIEU pour sa vie terrestre et céleste, il(elle) sera sauvé(e), s’il(elle) demeure dans l’obéissance de la Foi qu’il a reçu de DIEU en la Vie de son Fils et Sa Parole.

Romains 16, versets 24 à 27 :
Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous ! Amen !
A celui qui peut vous affermir selon mon Évangile et la prédication de Jésus Christ, conformément à la révélation du mystère caché pendant des siècles,
mais manifesté maintenant par les écrits des prophètes, d’après l’ordre du Dieu éternel, et porté à la connaissance de toutes les nations, afin qu’elles obéissent à la foi,
à Dieu, seul sage, soit la gloire aux siècles des siècles, par Jésus Christ ! Amen !

Galates 3, versets 22 à 24 :
Mais l’Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus Christ à ceux qui croient.
Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.

Actes 26, versets 17 et 18 :
Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t’envoie,
afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés.

Qu’est-il écrit de « La Foi » dans la Bible ?

Hébreux 12, versets 1 et 2 :
Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte,
ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

Apocalypse 14, verset 12 :
C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus.

Bien entendu, les deux versets cités ne sont pas la liste complète du grand nombre de versets qui font mention de la Foi dans les écrits de la Bible. Le but n’est pas de citer tous les versets qui parlent de la Foi, pour cela il suffit de prendre une concordance et de s’y référer. Ce qui doit être retenu de la lecture de ces quelques versets c’est ce qui a de plus important, à savoir « la Foi » de JESUS homme. JESUS le Fils de l’homme est le seul qui puisse au travers de sa Vie par le moyen de « sa Foi », sauver une âme vivante terrestre des conséquences du péché sur sa vie. IL est le seul qui peut la sauver de sa séparation éternelle d’avec DIEU le Père des esprits. Contrairement aux idées toutes faites qu’après la mort physique la vie éternelle sera « belle » pour tous(tes) parce que DIEU est Amour, je conseille vivement à toutes personnes ayant une telle pensée, de lire attentivement ce que le Seigneur JESUS dit de cette « vie éternelle », qui, si elle n’est pas vécue dans la présence de DIEU, elle se passera dans la géhenne (Luc 16/19 à 31, Apocalypse 20/7 à 15).

Malheureusement, la seule vraie Foi qui affranchit et rend réellement libre du péché et de Satan (Jean 8, versets 34 à 36) n’est pas correctement vécue par un grand nombre. Une confusion perdure en bien des esprits/âmes de personnes qui témoignent être Enfants nés de DIEU. Pour beaucoup, « la Foi » n’est pas premièrement employée en eux(elles) au travers de La Vie de CHRIST afin de pouvoir vivre une Vie Nouvelle réellement libre du péché (Jean 1, versets 12 et 13), mais elle est employée à leurs yeux sous la forme d’un « don » venant de DIEU qui va leur permettre de faire toutes sortes de choses, des miracles, des guérisons ou autres, sous le couvert du Sang (ou du Nom) de JESUS parce que cela est écrit dans la Bible (Marc 16/15 à 18, entres autres versets), tout en demeurant conscients(tes) qu’ils(elles) sont toujours esclaves du péché et de Satan dans leur chair (esprit/âme et corps corrompu) et en continuant ainsi de pratiquer plus où moins régulièrement « le péché », c’est-à-dire de pratiquer dans leur vie la désobéissance à ce que l’ESPRIT-SAINT leur montre de faire ou ne pas faire dans les circonstances et détails de leur vie de tous les jours.

Qu’est-il écrit du Seigneur JESUS homme (Le Modèle) et de « Sa Foi » lorsqu’IL vivait sur terre pendant les jours de sa chair ?

Hébreux 12, versets 1 et 2 :
Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

Nous pouvons lire ci-dessus dans Hébreux 12/1 et 2, que JESUS-CHRIST est « …le Chef et le Consommateur de la Foi… ». Pour la plupart, les mots « chef » et « consommateur », sont des mots d’usage ordinaire dans le langage courant. Et pourtant, si on examine ces mots plus précisément lorsqu’on les appliquent à la Vie du Seigneur JESUS en tant qu’homme, ils prennent une toute autre signification.

Définition du dictionnaire : « chef » et « consommateur » :

Chef, n. m. I. 1. Personne qui est à la tête d’un corps constitué, qui a le premier rang, la première autorité.

Consommateur, trice n. : 1. THEOL Personne qui consomme, amène à perfection.

Consommer, v.  I. v. tr. 1. Litt. Accomplir, achever.

Pour pouvoir vivre « La Foi de CHRIST », il est important de toujours prendre comme modèle de Vie à suivre, « Le Modèle » par excellence qui est La Vie du Fils de l’homme selon l’ESPRIT. Néanmoins cela ne veut pas dire que l’homme mortel esclave du péché va pouvoir prendre dans les écrits de la Bible uniquement les paroles du Seigneur JESUS qui lui sont favorables pour le salut de son âme et qu’ensuite, celui-ci va ignorer volontairement les autres paroles du Seigneur qui le jugent et l’empêchent de vivre La Vérité à cause du choix qu’il a déjà fait en réalité dans sa vie cachée, celui de demeurer captif du péché afin de pouvoir continuer de vivre dans ce monde selon sa volonté au détriment de l’ensemble de cette Vérité (Hébreux 4/11 à 13).

Si nous regardons uniquement au « Modèle » qui nous est donné par DIEU le Père en son Fils, trois questions se posent :

1.) D’où vient « La Foi » de JESUS homme qui lui permet de faire les œuvres de DIEU son Père ?
2.) Que va produire « La Foi » de JESUS homme dans sa vie terrestre ?
3.) A quoi « La Foi » de JESUS homme va-t-elle Lui servir sur terre ?

Pour la question 1 :
D’où vient « La Foi » de JESUS homme, qui lui permet de faire les œuvres de DIEU son Père ?

La réponse nous vient du Seigneur JESUS Lui-même. Sa Foi, lui vient de l’ESPRIT SAINT qu’est DIEU son Père qui demeure en Lui et c’est LUI (l’ESPRIT-SAINT qu’est DIEU le Père) qui fait les œuvres par le biais de JESUS homme. C’est pour cela que JESUS dit à ses disciples :

Marc 11, verset 22 :
Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu.

Ou encore, le Seigneur le dit d’une façon différente :

Jean 14, versets 10 à 11 :
Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père ?
Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres.
Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres.

Pour la question 2 :
Que va produire « La Foi » de JESUS homme dans sa vie terrestre ?

La réponse nous est donnée en Hébreux 10, versets 5 à 10 :

C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps; Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché.
Alors j’ai dit: Voici, je viens (Dans le rouleau du livre il est question de moi) Pour faire, ô Dieu, ta volonté.
Après avoir dit d’abord: Tu n’as voulu et tu n’as agréé ni sacrifices ni offrandes, Ni holocaustes ni sacrifices pour le péché (ce qu’on offre selon la loi),
il dit ensuite: Voici, je viens Pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde.
C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes.

La Foi de JESUS le Fils unique de DIEU qu’IL avait en La Parole de son Père et qu’IL a vécue sur terre pendant tous les jours de sa chair au travers de son obéissance à l’ESPRIT-SAINT en Lui (Jean 5/19 et 20), a produit en JESUS son renoncement total à sa Vie (Jean 8/28 et 29), aussi bien à sa Vie Céleste en tant que Fils de DIEU selon l’ESPRIT (Jean 8/42, Philippiens 2/5 à 8), qu’en sa Vie terrestre en tant que simple homme qu’IL était Lui-même pendant les jours de sa chair (Matthieu 26/38 à 42, Hébreux 2/6 à 15). C’est « La Foi » de JESUS qui a permis à ce que DIEU son Père puisse accomplir toute Sa Volonté en Lui et par Lui (Romains 8/1 à 4), dans le but de sauver toutes les âmes vivantes terrestres du péché et de l’esclavage de Satan.

Romains 1, versets 16 et 17 :
Car je n’ai point honte de l’Évangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit: Le juste vivra par la foi.

Pour la question 3 :
A quoi « La Foi » de JESUS homme va-t-elle Lui servir ?

La réponse nous est donnée en Hébreux 10, versets 14 à 17 :

Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.
C’est ce que le Saint Esprit nous atteste aussi; car, après avoir dit:
Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute:
Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités.

JESUS homme, par « sa Foi » et « son obéissance » en La Parole de DIEU son Père, a amené par le biais de sa chair (Jean 6/51 à 58) à la perfection pour toujours ceux que DIEU a appelé à vivre dans Sa Gloire (Jean 6/37, 38 et 44, Romains 8/28 à 30). C’est ce que l’ESPRIT-SAINT atteste par sa présence en tous les « sanctifiés » de CHRIST qui gardent les commandements de DIEU et possèdent « la Foi de JESUS » par son Esprit de Vie en eux (Romains 8/9, et Galates 4/6 et 7). La Foi et l’obéissance de JESUS le Fils de l’homme qu’IL avait en La Parole de DIEU son Père, l’a gardé Saint, Pur et irrépréhensible devant LUI, dans son Esprit/âme et corps de chair terrestre (Jean 14/30, Jean 17).

Qu’est-il écrit de l’Enfant né de DIEU qui a en lui La Foi de CHRIST ?

(La liste des versets bibliques cités ci-dessous n’est pas exhaustive)

2 Corinthiens 3, versets 17 et 18 :
Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.
Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

Galates 4, versets 6 et 7 :
Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père !
Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.

1 Pierre 4, versets 1 et 2 :
Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché,
afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair.

Si une personne prétend être née de DIEU et dit : « J’ai la Foi », cela sous entend que cette personne vit selon l’ESPRIT de Vie de CHRIST en elle (Romains 6, Colossiens 2/6 à 15). Dès sa nouvelle naissance, elle est transformée jour après jours en la même Image (ou en la même Vie) que celle de JESUS son Seigneur (1 Jean 2/4 à 6) cela de gloire en gloire (1 Jean 3/1 à 10), et non pas sous la forme d’une vie de « péchés confessés » qui est transformée jour après jour en une vie de péchés pardonnés.

Si une personne prétend être née de DIEU et dit : « J’ai la Foi », étant ainsi transformée en la même Image que celle de JESUS son Seigneur, CHRIST était-il un homme « pécheur » (Jean 8/45 et 46, Jean 14/30) ?

Si une personne prétend être née de DIEU et dit : « J’ai la Foi », cela sous entend que cette personne est un Fils ou une Fille de DIEU parce qu’en elle l’ESPRIT de Vie de CHRIST l’a amenée dans Sa Perfection pour toujours en la sanctifiant de son ESPRIT-SAINT (Romains 8/9, Tite3 /4 à 7, Jean 14/15 26, Jean 16/13 à 16 ).

Si une personne prétend être née de DIEU et dit : « J’ai la Foi », cela sous entend que cette personne est désormais totalement libre du péché comme l’a toujours été CHRIST son Seigneur (Jean 8/34 à 36, Romains 6/1 à 11). Je pourrais ainsi appliquer à une personne qui prétend être née de DIEU et dire : « J’ai la Foi », tout ce qui est écrit de la Vie de JESUS homme sans le péché en Lui (Jean 14/30). Ainsi, une personne qui prétend être née de DIEU et dit : « J’ai la Foi », sous entendu « La Foi » qui vient de la Vie de CHRIST au travers de Sa Parole (Romains 10/17), cette Foi va lui permettre de croire et de s’identifier en sa Vie, sa mort et sa résurrection par la Puissance de DIEU le Père (Romains 6, versets 1 à 14). Sa Foi va lui permettre d’entrer dans La Nouvelle Alliance pour le salut des âmes vivantes terrestres que DIEU le Père offre par le moyen de Sa Grâce.

Ephésiens 2, versets 1 à 10 :
Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés,
dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.
Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…
Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,
nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés);il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ.
Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.
Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Les imitateurs de la Foi de CHRIST selon la lettre (selon les écrits de la Bible).

Pour beaucoup, la Foi se limite dans leur vie à reproduire les paroles, les faits et gestes de JESUS-CHRIST, ou ceux des serviteurs de DIEU sous l’Ancienne Alliance, ou encore ceux des apôtres mentionnés dans les écrits de la Bible. Le Seigneur donne un exemple des personnes qui l’imitent dans « ses œuvres » en utilisant son Nom.

Marc 9, versets 38 à 40 :
Jean lui dit : Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas.
Ne l’en empêchez pas, répondit Jésus, car il n’est personne qui, faisant un miracle en mon nom, puisse aussitôt après parler mal de moi.
Qui n’est pas contre nous est pour nous.

Lorsque le Seigneur JESUS dit à ses disciples : « Qui n’est pas contre nous est pour nous » en leur disant de laisser faire ces gens qui utilisent son Nom, cela veut simplement dire que toutes personnes qui utilisent le Nom du Seigneur JESUS, témoignent ainsi de l’Œuvre Parfaite que DIEU le Père a accompli sur terre en Son Fils pour le salut du monde jusqu’au jour de son retour. C’est pour cela que le Seigneur laisse faire ces personnes. Néanmoins, quoique ces façons de faire ont une apparence « pieuse » et qu’elles contribuent en quelque sorte à annoncer le Royaume de DIEU sur terre, elles ne sont pas pour autant issues de la Foi de CHRIST selon son ESPRIT de Vie (Luc 6/46 à 49). Utiliser le Nom du Seigneur JESUS pour faire un « miracle » (ou autre), cela n’est pas forcément la preuve qu’une personne vit « la Foi » de JESUS en elle. Preuve en est, voilà également ce que le Seigneur JESUS dit à des personnes à qui IL ne commande rien et pourtant, utilisent son Nom pour faire des miracles et bien d’autres choses.

Matthieu 7, versets 21 à 23 :
Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

Parmi ceux ou celles qui prétendent vivre de et par La Foi de CHRIST, il y a deux sortes d’individus. Il y a ceux(celles) qui marchent selon les écrits de la Bible, Ancien et Nouveau Testament confondus, et ceux(celles) qui marchent selon l’ESPRIT de Vie de CHRIST en eux(elles) (2 Corinthiens 5/16 et 17). Pour ceux(celles) qui marchent selon les écrits de la Bible, je ne dis pas que certaines de ces personnes ne sont pas sincères dans leur façon de faire. Dans une circonstance ou une autre de leur vie, elles pensent bien faire en imitant les faits et gestes de JESUS (ou encore ceux des apôtres). Si elles font ainsi, c’est parce qu’elles laissent certaines personnes qui ne sont pas encore nées de DIEU prendre « autorité » sur leur vie en utilisant le Nom du Seigneur JESUS et leur font croire que c’est ainsi que fonctionne « La Foi » pour leur Vie nouvelle. Ces mêmes personnes leur enseignent que pour vivre « La Foi », il leur suffit de croire et de mettre en pratique ce qu’ils(elles) lisent dans la Bible. En théorie, cela semble être juste d’agir ainsi, mais dans la pratique de la Vie nouvelle cette façon de faire est fausse si elle n’est pas conduite par l’ESPRIT.

Il faut faire très attention à toutes ces personnes qui témoignent être « les imitateurs de la Foi de CHRIST » (ou de la Vie de CHRIST) et qui pour justifier leurs façons d’être et de faire, se placent sous le couvert du Nom de JESUS dans le but de se faire passer pour être l’Eglise de CHRIST. Ces personnes s’appuient sur « la lettre » ou les mots qui forment les écrits de la Bible, ne prenant qu’une partie des paroles du Seigneur JESUS pour accomplir leur volonté au travers de leurs œuvres, mais en réalité elles renient dans leur vie ce qui devrait en faire leur force, à savoir CHRIST et Sa Vie (Jean 8/31 à 36). A s’y méprendre par rapport à l’Eglise ou au Corps de CHRIST, certains(es) pour « revendiquer leur autorité » qui leur vient de l’esprit de l’antéchrist (Satan) feront toutes sortes de choses en utilisant le Nom du Seigneur JESUS et mettront toujours en avant ces versets ci-dessous (entre autres).

Marc 16, versets 15 à 18 :
Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.
Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;
ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

N’est-ce pas là ce qui se pratique parmi bien des personnes qui se revendiquent d’être « des imitateurs de la Foi de CHRIST » ? Mais voilà, comme déjà cité plus avant dans cet article, le Seigneur JESUS dit également à ceux(celles) qui se revendiquent d’être son Eglise et prétendent marcher par Sa Foi :

Matthieu 7, versets 21 à 23 :
Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?
Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

Mettre en pratique les écrits de la Bible selon la lettre n’est rien d’autre que de marcher selon l’œuvre de l’esprit de l’antéchrist, qui déguisé en ange de lumière aux yeux de « ses » faux ministres de justice (2 Corinthiens 11/13 à 15), garde esclaves du péché dans leur corps du péché toutes les personnes qui les écoutent et reçoivent dans leur vie leurs divers enseignements mensongers (même si ceux-ci sont appuyés par des miracles, ou autres…). La Parole du Seigneur JESUS, est sans équivoque à ce sujet, IL dit :

Luc 6, versets 46 à 49 :
Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ?
Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique.
Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s’est jeté contre cette maison, sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie.
Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s’est jeté contre elle: aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.

Le Seigneur JESUS dit encore :

Matthieu 7, versets 15 à 20 :
Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.
Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?
Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

Toutes personnes qui disent : « J’ai la Foi » et s’obstinent à vouloir vivre « La Foi de CHRIST » de leur propre volonté à partir de leurs facultés terrestres, elles ne pourront jamais sortir de l’esclavage du péché par lequel elles sont liées à celui-ci dans leur corps du péché (Romains 7).

Les imitateurs de la Foi de CHRIST selon son ESPRIT de Vie.

Colossiens 1, versets 12 à 14 :
Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière,
qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

S’il est impossible « aux imitateurs » de la Foi de CHRIST qui perdurent à marcher selon les écrits de la Bible (la lettre), de sortir de l’esclavage du péché par lequel ils(elles) sont liés à celui-ci dans leur corps du péché, il en est tout autre pour ceux(celles) qui sont des imitateurs de la Foi de CHRIST selon son ESPRIT de Vie. La Foi de CHRIST en la Vie de tous ses vrais imitateurs par le moyen de « Sa Foi », les rend capables d’avoir part à l’héritage des Saints dans La Lumière qu’est DIEU le Père. Elle les transporte dans le Royaume du Fils de son Amour en qui (le Fils) ils(elles) ont la rédemption, la rémission des péchés. La Foi de CHRIST les rend capables d’aimer DIEU leur Père et Sa Volonté à l’image de l’Amour du Fils de l’homme envers son Père et Sa Volonté. N’est-ce pas la Vie que le Seigneur JESUS demande de vivre à ses disciples (ou à son Eglise) avant qu’IL retourne vers DIEU son Père (Jean 7/33) ?

Matthieu 5, verset 48 :
Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Lorsque nous lisons dans les Evangiles la Vie de JESUS homme (ou celle du Fils de l’homme), cette Vie qu’IL vit sur terre n’est-elle pas liée à la Foi qu’IL avait en La Parole de DIEU son Père ? N’était-IL pas par sa Foi, un « imitateur » la Vie Céleste de DIEU son Père ? En quelques versets cités ci-dessous, que dit le Seigneur JESUS de sa Vie terrestre ?

En premier, le Seigneur JESUS dit qu’IL n’est pas venu de lui-même.

Jean 7, versets 28 et 29 :
Et Jésus, enseignant dans le temple, s’écria : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis ! Je ne suis pas venu de moi-même : mais celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas.
Moi, je le connais; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé.

Ce qui est confirmé par sa naissance terrestre.

Luc 1, versets 26 à 35 :
Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.
L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi.
Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.
L’ange lui dit : Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu.
Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.
Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.
Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.
Marie dit à l’ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ?
L’ange lui répondit : Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

(Ou encore lire Hébreux 10/5 à 10).

Dans un deuxième temps, le Seigneur JESUS ne fait rien de lui-même sur terre (même pour son baptême d’eau), mais IL se laisse conduire par l’ESPRIT-SAINT en Lui qu’est DIEU son Père.

Matthieu 3, versets 13 à 17 :
Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.
Mais Jean s’y opposait, en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi !
Jésus lui répondit : Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus.
Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.

Après son baptême d’eau, c’est toujours DIEU qui « gère » sa Vie terrestre :

Luc 4, versets 1 et 2 :
Jésus, rempli du Saint Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert,
où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu’ils furent écoulés, il eut faim…

Luc 4, versets 13 et 14 :
Après l’avoir tenté de toutes ces manières, le diable s’éloigna de lui jusqu’à un moment favorable.
Jésus, revêtu de la puissance de l’Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d’alentour.

Le Seigneur JESUS dit également qu’IL ne peut rien faire de lui-même, mais IL fait que ce qu’il voit faire au Père (ou IL ne fait que ce que son Père lui montre de faire).

Jean 5, versets 17 à 20 :
Mais Jésus leur répondit : Mon Père agit jusqu’à présent; moi aussi, j’agis.
A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.
Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.
Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.

Ensuite, le Seigneur JESUS dit qu’IL ne fait rien de lui-même et précise même que ce qu’IL dit, c’est ce qu’IL a entendu de son Père et qu’IL doit le dire au monde de sa part.

Jean 8, versets 26 à 29 :
J’ai beaucoup de choses à dire de vous et à juger en vous; mais celui qui m’a envoyé est vrai, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis au monde.
Ils ne comprirent point qu’il leur parlait du Père.
Jésus donc leur dit : Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné.
Celui qui m’a envoyé est avec moi; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.

Pour terminer, le Seigneur JESUS dit qu’il faut qu’IL fasse les œuvres de Celui qui l’a envoyé.

Jean 9, versets 4 et 5 :
Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler. Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.

Bien entendu, ce ne sont pas uniquement dans ces quelques versets cités que sont toutes les paroles et actions du Seigneur JESUS qui attestent ce qu’IL vit concernant l’Evangile de DIEU son Père dans sa Vie terrestre pour le salut du monde (Jean 21/25). Pour lire ce qui nous a été transmis par l’ESPRIT concernant les paroles du Seigneur JESUS, il suffit de prendre les quatre évangiles. Ce qu’il faut retenir au travers de ces quelques versets faisant mention des paroles du Seigneur JESUS et de Sa Foi, c’est ce qu’IL en ressort et ce qu’IL dit ensuite (ci-dessous), résumant ainsi Sa Vie terrestre en quelques mots.

Jean 14, verset 1 :
Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.

Ou, dit d’une autre façon :

Marc 11, verset 22 :
Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu.

Pourquoi cette interrogation du Seigneur JESUS aux « imitateurs » de Sa Vie vis-à-vis de leur « Foi » ?

Luc 18, verset 8 :
…Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

Les imitateurs de la Foi de CHRIST ne sont pas des imitateurs « des œuvres » de la Vie de l’apôtre Paul ou d’autres personnes mentionnées dans les écrits de la Bible comme beaucoup malheureusement le font tout en se persuadant qu’ils(elles) vivent étant conduits(es) par l’ESPRIT de CHRIST. L’apôtre Paul était un « imitateur » de CHRIST, ou si vous préférez, un imitateur de la Foi de CHRIST et de personne d’autre.

Voilà ce que l’apôtre Paul dit réellement de Sa Vie en CHRIST.

1 Corinthiens 11, verset 1 :
Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ.

Galates 2, verset 20 :
J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

Il faut impérativement laisser les paroles de l’apôtre Paul dans La Vérité de l’Evangile que lui-même vivait dans sa chair d’Enfant Nouveau né. Ce qu’il confirme lorsqu’il écrit :

Philippiens 3, versets 15 à 18 :
Nous tous donc qui sommes parfaits, ayons cette même pensée; et si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. Seulement, au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas.
Soyez tous mes imitateurs, frères, et portez les regards sur ceux qui marchent selon le modèle que vous avez en nous.
Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant.

Ephésiens 5, versets 1 et 2 :
Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés;
et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

Pour bien comprendre la Vie en l’apôtre Paul qu’il vivait dans la Foi de CHRIST, ou par la Foi en La Parole de CHRIST pour sa Vie nouvelle, il faut impérativement comparer sa Vie terrestre en parallèle avec la Vie de JESUS le Fils de l’homme que lui-même vivait par, ou dans la Foi en La Parole de DIEU son Père. C’est seulement ainsi que nous resteront dans la Vérité de l’Evangile de CHRIST que l’apôtre Paul enseigne à l’Eglise en le vivant dans sa chair conduit par l’ESPRIT. Selon les versets cités ci-dessus (Jean 7/28 et 29, Luc 1/26 à 35, Matthieu 3/13 à 17, Luc 4/1 et 2, Luc 4/13 et 14, Jean 5/17 à 20, Jean 8/26 à 29, Jean 9/4 et 5, etc…), nous voyons que le Seigneur JESUS homme marchait uniquement selon l’ESPRIT SAINT de son Père en lui. N’est-ce pas ce que faisait l’apôtre Paul dans sa propre vie en marchant selon l’ESPRIT de Vie de CHRIST en lui ? N’est-ce pas ce qu’il témoigne à l’Eglise de sa Vie en CHRIST selon les versets cités ci-dessus (1 Corinthiens 11/1, Galates 2/20, Philippiens 3/15 à 18, Ephésiens 5/1 et 2, etc…) ?

La Foi en l’Enfant né de DIEU a son origine en DIEU son Père (Jean 6/44 et 45). Elle ne doit pas être considérée uniquement comme étant « un don » particulier donné par l’ESPRIT pour l’utilité commune de l’Eglise (1 Corinthiens 12/7 à 11). La Foi est bien plus qu’un « don », elle fait partie intégrante d’une Vie et cette Vie est en JESUS le Fils de l’homme, Le CHRIST de DIEU. C’est ce que l’apôtre Jean témoigne.

Apocalypse 14, verset 12 :
C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la Foi de Jésus.

Quand à l’apôtre Paul, il dit cela à l’Eglise de Corinthe :

1 Corinthiens 12, versets 7 à 12 :
Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.
En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit;
à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues.
Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.
Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ.

Lorsque l’apôtre Paul s’adresse à l’Eglise de Corinthe, il ne faut pas confondre entre « la Foi de CHRIST » et « les dons » de l’ESPRIT donnés à l’Eglise pour l’utilité commune. Il donne ainsi une autre précision sur la manière dont les Frères et Sœurs doivent interpréter la manifestation de la Puissance de DIEU dans leur Vie Nouvelle, c’est-à-dire, reconsidérer justement le don du SAINT-ESPRIT en eux qui seul leur permet de vivre cette Vie Nouvelle ou la Foi de CHRIST tous les jours de leur vie terrestre (Jean 14/15 à 28, Jean 16/7 à 16, Tite 3/ 4 à 7, etc…). En clair, l’apôtre Paul fait comprendre à l’Eglise que tout ce que les hommes nomment « les dons de DIEU » donnés à l’Eglise de CHRIST pour l’utilité commune (Ephésiens 4/10 à 15), en réalité ceux-ci ne représentent pas « la Foi de CHRIST » pour leur Vie, ni ne sont « la propriété permanente » de l’Enfant de DIEU, en qui un ou plusieurs dons peuvent se manifester dans sa vie terrestre en diverses circonstances, selon le bon vouloir de l’ESPRIT (1 Corinthiens 12/7 à 12). Les dons quels qu’ils soient font partie intégrante de la Nature et de La Vie d’un seul et même ESPRIT, l’ESPRIT-SAINT qu’est DIEU le Père, ou l’ESPRIT de Vie de CHRIST (Jean 14/15 à 27, Galates 4/6, Romains 8/9). C’est l’ESPRIT-SAINT qui rend possible d’entrer dans l’Œuvre Parfaite que DIEU le Père a manifestée en ses Enfants qui sont nés de Sa Volonté au travers de la Vie de son Fils JESUS homme (Jean 1/1 à 18), et leur permet ensuite d’accomplir et de pratiquer selon le bon vouloir de l’ESPRIT, les œuvres à l’image de celles du Fils (2 Corinthiens 3/15 à 18) qu’IL a préparé d’avance pour ceux qu’IL aime. Œuvres que DIEU leur Père a préparé d’avance (et non pas qu’ils pensent devoir accomplir pour plaire à DIEU) et qui vont leur permettre de croître spirituellement à sa seule gloire (Ephésiens 2/8 à 10).

De la même façon que JESUS le Fils de l’homme vivait de la Volonté de DIEU son Père (Jean 4/31 à 34), en laissant l’ESPRIT-SAINT en lui le conduire et lui donner aussi le pouvoir d’accomplir les œuvres que Son Père avait préparé d’avance pour Lui (Jean 9/4 et 5), ainsi en est-il pour tous les Enfants nés de DIEU qui se laissent conduire par l’ESPRIT-SAINT en eux(elles). Le pouvoir d’accomplir l’œuvre que DIEU a préparé d’avance pour un de ses Enfants n’est jamais lié à la volonté de l’Enfant, ou de ses efforts, ou de ses choix en fonction d’une situation, ou toutes autres choses de nature humaine. En réalité, à l’Image de JESUS le Fils de l’homme (Jean 5/19 et 20), l’Enfant né de DIEU ne fait que laisser l’ESPRIT en lui, gérer sa Vie intérieure et extérieure à la seule gloire de DIEU son Père (Jean 15/4 et 5). Un seul et même ESPRIT opère toutes ces choses en l’Eglise (l’ensemble du Corps de CHRIST), distribuant à chacun(e) en particulier comme IL veut, le ou les dons que l’Enfant né de DIEU aura besoin au moment présent afin d’entrer et pouvoir accomplir l’œuvre que DIEU son Père aura préparé d’avance pour lui(elle). C’est aussi pour cela que l’apôtre Paul explique à l’Eglise qu’il existe qu’une seule Foi (la Foi de CHRIST) qui permettra à l’Enfant né de DIEU de le garder dans l’Œuvre Parfaite de DIEU le Père pour le salut de son être entier, esprit/âme/corps.

Ephésiens 4, versets 4 à 6 :
Il y a un seul corps et un seul ESPRIT, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule Foi, un seul baptême,
un seul DIEU et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

Cette Foi unique et qui sauve une âme de la mort éternelle qui est la séparation d’avec DIEU pour l’éternité, c’est la Foi de JESUS le Fils de l’homme (Hébreux 12/1 à 3) qu’IL donne par son ESPRIT de Vie à tous ses Frères ou Sœurs nés(es) de la Volonté de DIEU Son Père (Jean 6/37 à 40), afin qu’ils(elles) puissent pratiquer en Lui et par Lui les bonnes œuvres que DIEU a préparé d’avance pour eux(elles) (Jean 15/4 et 5).

Si un Enfant de DIEU dit : « J’ai la Foi », voilà ce que « Sa Foi » doit produire dans sa Vie.

2 Corinthiens 5, verset 17 :
Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

JESUS étant le Seul investit par DIEU le Père en tant que Sa Parole faite chair sur terre (Esaïe 42/1 à 9, Jean 1/14), la Foi de JESUS notre Seigneur donne à son Enfant le pouvoir de vivre personnellement sur terre la même Vie qu’IL vivait en tant que Fils de l’homme (Jean chapitre 14, Jean 16/12 à 16). Lire les écrits de la Bible et les mettre en pratique sans que ceux-ci deviennent Vie dans « ma » propre vie, cela n’est pas vivre « La Foi de JESUS ». Cette façon de faire est simplement vivre par le moyen des écrits mentionnés dans la Bible, Ancien ou Nouveau Testament confondus. Voilà ce que la Foi de CHRIST doit produire dans sa Vie.

(1) La Foi de JESUS affranchit et rend l’Enfant né de DIEU réellement libre du péché.

Jean 8, versets 30 à 36 :
Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui.
Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;
vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres?
En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.
Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours.
Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

(2) La Foi de JESUS transforme l’Enfant né de DIEU en la même Image de Celui qui l’a créé et lui donne Vie.

2 Corinthiens 3, versets 17 et 18 :
Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.
Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

(3) La Foi de JESUS garde l’Enfant né de DIEU dans le repos en l’Œuvre Parfaite de DIEU son Père.

Hébreux 4, versets 10 à 16 :
Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses œuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes.
Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur.
Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.
Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.
Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

(4) La Foi de JESUS sort l’Enfant né de DIEU de la tentation de commettre le péché (la désobéissance).

Hébreux 2, versets 14 à 18
Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort,
il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est à dire le diable,
et qu’il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.
Car assurément ce n’est pas à des anges qu’il vient en aide, mais c’est à la postérité d’Abraham.
En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple;
car, ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés.

(5) La Foi de JESUS garde l’Enfant né de DIEU dans la Paix du Seigneur au travers des tribulations.

Jean 14, verset 27 :
Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point.

Jean 16, versets 32 et 33 :
Voici, l’heure vient, et elle est déjà venue, où vous serez dispersés chacun de son côté, et où vous me laisserez seul; mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi.
Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.

(6) La Foi de JESUS permet à l’Enfant né de DIEU de ne plus commettre le péché (la désobéissance).

1 Jean 3, versets 5 à 10 :
Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché.
Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu.
Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.
Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.
Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu.
C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.

1 Jean 5, verset 18 :
Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas.

Romains 6, versets 1 à 7 :
Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ?
Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ?
Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ?
Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.
En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,
sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché;
car celui qui est mort est libre du péché.

Ce qui permet à l’Enfant né de DIEU de vivre « la Foi de JESUS », n’est que le résultat de son choix de vie terrestre envers DIEU son Père et son amour pour Lui en JESUS son Fils.

Matthieu 17, versets 1 à 5 :
Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.
Et voici, Moïse et Élie leur apparurent, s’entretenant avec lui.
Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Seigneur, il est bon que nous soyons ici; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie.
Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le !

Ce que confirme encore le Seigneur JESUS dans ces autres versets :

Jean 14, versets 15 à 21 :
Si vous m’aimez, gardez mes commandements.
Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,
l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.
Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.
Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.
En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous.
Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui.

Beaucoup font bien des efforts et des sacrifices permanents pour essayer de vivre au quotidien ce qu’ils(elles) pensent être « La Vie de CHRIST » au travers de « la foi » qu’ils(elles) ont à l’égard des écrits de la Bible, écrits qu’ils(elles) nomment « La Parole de DIEU ». Prendre la Bible (ou ses écrits) comme représentant uniquement « La Parole de DIEU » alors qu’elle n’est qu’un livre fait de papier ou autres matières sur lesquels y sont inscrits des mots, c’est « rabaisser » DIEU le Père, à l’image de la déchéance humaine liée au péché. La Parole de DIEU représente « La Vie » venant de l’ESPRIT-SAINT qu’est DIEU le Père qui est d’en Haut (Jean 1/1 à 4). Cette Parole donnant La Vie, DIEU le Père l’a faite chair en son Fils bien-aimé JESUS-CHRIST notre Seigneur (Jean 1/14, Hébreux 10/5 à 7).

En dehors de vouloir entrer dans cette Vie qui vient d’en Haut par le biais de La Parole de JESUS le Fils de DIEU de laquelle sort La Vie du Père (Matthieu 7/13 et 14, Jean 14/6), il ne sert à rien de rechercher à avoir « de la foi » pour pouvoir vivre cette Vie (Luc 17/5 et 6). La Foi de JESUS, l’Oint de DIEU, est donnée en même temps que Sa Vie par le moyen de l’ESPRIT-SAINT à quiconque « LE » croit par le moyen de l’ESPRIT-SAINT (Tite 3 /4 à 7,Galates 4/6). Cette Vie ne s’obtient que si une personne accepte en elle La Vérité venant de La Parole de CHRIST que l’ESPRIT va planter dans son cœur encore de pierre (Jean 16/7 à 16), lui révélant ainsi la Vérité sur la déchéance de son état intérieur, l’amenant ainsi par amour de cette Vérité à vouloir désirer de tout son cœur être délivrée une fois pour toutes de son corps du péché (Matthieu 11/25 à 30, Romains 7/18 à 24).

A l’image du Seigneur JESUS qui s’est « offert » à DIEU son Père par Amour pour LUI et Sa Volonté sans aucune forme de contrainte, d’obligation, ou de sacrifice, etc…en renonçant à Sa Vie Céleste et terrestre (Philippiens 2/5 à 8, Hébreux 10/5 à 7), de même quiconque perdra sa vie terrestre par amour pour La Parole de DIEU faite chair en JESUS le Fils de l’homme (Jean 12/23 à 26), recevra « La Foi » de CHRIST en sa Vie Nouvelle par le SAINT-ESPRIT en lui(elle), et pourra ainsi marcher selon l’ESPRIT pendant tous les jours de sa chair.

Hébreux 9, versets 11 à 14 :
Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création;
et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.
Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair,
combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !

Conclusion :

Hébreux 9, versets 27 et 28 :
Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement,
de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.

Ainsi pour l’Enfant né de DIEU qui témoigne vivre « la Foi de CHRIST » dans sa Vie :

…Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la Foi sur la terre ? (Luc 18, versets 1 à 8)en quiconque dit : « J’ai la Foi » ?

DIEU notre Père bénisse son Eglise et la garde dans Son Repos en son Fils JESUS-CHRIST notre Seigneur.

Patrick PETITOT (le 02-04-2016).

Ce contenu a été publié dans Patrick PETITOT. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.