(24) – La grande prostituée.

Ou, le christianisme de masse.

Apocalypse 17, versets 1 à 6 et 15 :
Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m’adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.
C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.
Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.
Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.
Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.
Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.

Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.

Apocalypse 18, versets 4 à 6 et 24 : (lire tout le chapitre)
Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.
Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.
Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double.
Autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son cœur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil !

…et parce qu’on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre.

Petit rappel.

Dans l’article précédent N° 23 – Le repas du Seigneur JESUS, j’ai écrit que depuis la Grâce de DIEU manifestée aux hommes par la venue sur terre de son Fils le Seigneur JESUS et de son retour à LUI, il existe uniquement deux catégories de personnes.

Premièrement : Les Enfants nés de DIEU, issus de la descendance de l’Esprit de Vie de CHRIST par la volonté de DIEU le Père, et cela qu’ils soient nés Juifs ou nés païens (Jean 1/12 et 13).

Deuxièmement : Les païens issus de la descendance des nations païennes et cela quelque soient leur pays d’origine.

En clair sur terre, il existe les Enfants nés de l’ESPRIT-SAINT qu’est DIEU qu’ils soient Juifs ou païens nés en CHRIST et les enfants nés du diable, nés de la chair, ou de l’esprit de vie de l’homme terrestre en Adam et Eve.

1 Corinthiens 15, versets 45 à 48 :
C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.
Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, c’est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite.
Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.
Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.

Entre ces deux catégories de personnes sur terre, il n’y a rien, sinon encore une ruse de Satan déguisé en ange de lumière (2 Corinthiens 11/13 à 15), qui par le biais de ses serviteurs fait croire à l’esprit/âme d’une personne qu’il peut exister une position « intermédiaire » qui permettrait à une âme vivante terrestre d’être en communion avec DIEU le Père des esprits, autrement qu’en passant par le moyen du don de Sa Grâce qu’IL manifeste aux hommes en Son Fils JESUS homme (Matthieu 17/5, Apocalypse 3/14 à 22). Les nations (ou le monde païen) n’ont pas été exclues de La Grâce de DIEU. Les païens des diverses nations qui cherchent sincèrement DIEU de tout leur cœur, s’ils (« si ils ») se conforment à Sa Volonté par amour pour LUI, et « si » par la foi ils obéissent à son seul « commandement » (sous la Nouvelle Alliance) qui est d’écouter Son Fils et de Le suivre dans Sa mort pour avoir Sa Vie (Matthieu 17/5, Romains 6/1 à 11), ils entrent également dans le plan de DIEU quand au salut de leur âme. Cette Grâce n’est pas due à cause de leurs « mérites » ou leurs œuvres de toutes sortes qu’ils auraient fait pour essayer de plaire à DIEU, mais uniquement à cause de la promesse faite par DIEU à Abraham son serviteur, et ainsi honorer sa foi au regard de toutes les nations (Genèse 17/4 à 6). C’est ce que l’apôtre Paul explique à l’Eglise se trouvant à Ephèse, et cela qu’ils soient Juifs (le « nous ») ou encore païens (le « vous »), tous deux convertis par CHRIST.

Ephésiens 2, versets 8 à 22 :
Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.
Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.
C’est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu’on appelle circoncis et qui le sont en la chair par la main de l’homme,
souvenez-vous que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.
Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.
Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié,
ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,
et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié.
Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près;

car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.
Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.
Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire.
En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

Parmi l’ensemble des nations païennes dans ce monde, les religions foisonnent. Si nous tenons compte encore des dérivées qui naissent de celles-ci, il est impossible actuellement de savoir à combien s’élève le nombre exact de religions ou de sectes religieuses dans ce monde païen. Par les écrits de la Bible (Ancien et Nouveau Testament confondus) nous voyons que déjà autrefois toutes ces religions païennes vouaient un culte d’adoration à différentes divinités au travers d’idoles, derrière lesquelles se cachaient des démons (ou esprits démoniaques). Toutes ces nations païennes avec leurs religions étaient condamnées par DIEU a être détruites une fois pour toutes (Exode 23/23 et 24, Deutéronome 12/29 à 31, Jérémie 51/17 et 18, etc…). A notre époque, DIEU le Père des esprits n’a pas changé, Sa Parole demeure éternelle. La colère de DIEU et sa condamnation éternelle demeure toujours sur toutes ces religions païennes quelles qu’elles soient. Cet article n’a pas lieu de faire un recensement de l’ensemble des religions dans le monde ou de leurs dérivées, mais d’en retenir qu’une seule parmi toutes. Une seule religion se démarque de toutes, cette religion se nomme le « christianisme ».

Définition du dictionnaire :
« Le christianisme n. m. Religion fondée sur l’enseignement de Jésus-Christ».

Le christianisme est la seule « religion » qui utilise La Parole de JESUS-CHRIST en prétendant qu’elle est la source divine de son inspiration. Le but de cet article n’est pas de partir en guerre contre « le christianisme » (ou quelles qu’autres religions issues de celui-ci ou non), l’Enfant né de DIEU a bien d’autres choses à faire. Néanmoins il est important de rétablir dans « Sa Vérité » l’Evangile de DIEU le Père qu’IL donne au travers de la Vie de JESUS homme, son Fils, son CHRIST parmi l’ensemble des païens de ce monde qui cherchent sincèrement de tout leur être à avoir la communion avec DIEU. L’Evangile de CHRIST n’est pas une religion à suivre par rapport à autrui, ou en groupe, ou encore sous la forme d’assemblée. Par l’Evangile de CHRIST, DIEU le Père attire individuellement tout homme à LUI en le créant nouveau par et dans le Corps de Son Fils (Jean 3/1 à 8, Ephésiens chapitre 2, ou 2 Corinthiens 5/16 et 17).

Contrairement à l’Evangile de CHRIST, le christianisme est « une religion » de masse fondée à partir de l’homme charnel encore esclave du péché dans son corps du péché. Du christianisme ne sort pas « La Vie », mais il garde dans l’ignorance de « La Vie », toute personne qui vit le christianisme avec un entendement terrestre par rapport à La Vérité qui vient d’en Haut. Malheureusement l’esprit de l’antéchrist par le moyen « du christianisme » qu’il a instauré dans ce monde, a totalement tronqué de Sa Vérité l’Evangile de CHRIST et « Sa Vie » qui vient d’en Haut, la seule qui doit être vécue personnellement (Jean 21/20 à 22).

Un grand mensonge demeure en l’esprit/âme de toutes ces âmes vivantes (les païens du monde) par rapport à leur salut éternel, ou encore ce que représente vraiment être en communion avec DIEU le Père des esprits. Parmi les nations, il y a un grand nombre des païens n’en n’ont rien à faire du « christianisme » dans leur vie (ou de JESUS-CHRIST). Leurs diverses religions à servir leurs divinités au travers de leurs « idoles », cela leur suffit amplement. Satan se réjouit de ces personnes, car il n’a aucun effort à faire pour les séduire, puisque c’est de leur plein gré qu’elles le servent au travers de leurs divinités. Pour d’autres de ces païens qui ont une fois entendu l’Evangile de DIEU, là Satan est obligé d’être plus subtil. Puisque ces païens recherchent DIEU, l’esprit de l’antéchrist les séduit en leur faisant croire qu’il leur suffit de prétendre vivre sous le couvert du « christianisme » (toutes formes de religions ou assemblées évangéliques confondues), pour détenir « un passe droit » pour le ciel et pouvoir ainsi entrer tôt ou tard dans le Royaume de DIEU. Pour le plus grand nombre de ces païens ce « passe droit » porte le nom de « chrétien », une appellation désormais liée au « christianisme » qui est donnée par les religieux à leurs disciples.

A titre indicatif (Source Internet), dans ce monde actuel le « christianisme » regroupe plus de 2,18 milliards d’hommes ou de femmes qui se démarquent des autres « religions » en se donnant le nom de « chrétiens ». Est-ce pour autant que tous et toutes qui se donnent le non de « chrétiens » sont ou seront sauvés ? Le croire ainsi, c’est vraiment aimer le père du mensonge en se laissant « bercer » d’illusions. Malheureusement beaucoup courent à leur propre perte en s’appuyant sur « la religion » ou disons plutôt « leur religion » pour le salut de leur âme. Qu’est-ce qu’on entend le plus fréquemment parmi les païens dit chrétiens ? C’est « ma religion », c’est « mon assemblée », c’est « mon église », c’est « mon pasteur », c’est « mon curé », c’est « mon apôtre », c’est « mon pape », etc, etc… De nombreuses doctrines de démons ont leurs origines en ceux (ou celles) qui prétendent vivre du « christianisme ». Au fil du temps, toutes ces doctrines de démons se sont manifestées au travers de dogmes, de rites religieux, de traditions, de fêtes, etc… et sont actuellement prêchées et vécues comme étant « La Vérité » de l’Evangile de CHRIST parmi le monde dit « christianisé ». La réalité est que tous ces « chrétiens » qui ne se tiennent pas dans La Vérité que produit uniquement l’Evangile de CHRIST, suivent ou continuent de suivre l’enseignement de leur père qui est Satan, le père du mensonge.

Qu’est-ce que le « chrétien » au commencement de l’Evangile de CHRIST ?

Dans quelque langue qu’elle soit écrite, ou quelque soit la traduction de la Bible, le Seigneur JESUS n’a jamais demander à ses enfants (Juifs ou non Juifs) qu’ils se nomment « chrétiens » après leur nouvelle naissance, cela dans le but qu’ils se « démarquent » du monde païen. Les appellations « chrétiens » ou « nazaréens » cités dans la Bible viennent des opposants Juifs (intégristes) qui ont donné ces noms aux Juifs nés de CHRIST dont le seul but était de se démarquer d’eux (Actes 24/5, Actes 24/14 et 15, Actes 28/22), afin qu’eux (les Juifs intégristes) soient reconnus comme étant « les seuls fidèles » de l’ETERNEL DIEU, et qu’en dehors d’eux, tous Juifs (ou enfants d’Israël) qui se détournaient de la Loi pour suivre l’enseignement de JESUS-CHRIST, soient reconnus comme « infidèles » et faisant partie d’une secte qu’il faut impérativement anéantir (Actes 9/1 et 2). Voilà la réelle origine des mots « chrétiens » ou « nazaréens » que l’on peut retrouver dans Actes 11/26, ou 24/5 et dont leur utilisation au fil du temps a été totalement déformée par l’esprit de l’antéchrist qui a inculqué ainsi son faux évangile parmi ceux qui prétendent être « chrétiens », c’est à dire être Enfants de DIEU, ou l’Israël de DIEU, mais qui en réalité ne le sont pas. Petit à petit au fil des siècles, « le christianisme » de masse annonçant son faux Evangile sous la forme d’une religion fondée sur l’enseignement de JESUS-CHRIST, est devenu pour le monde, « la référence » de la vérité qu’il veut entendre, et non pas La Vérité qui vient de DIEU le Père en la Vie de son Fils JESUS-CHRIST.

La grande prostituée (ou le christianisme de masse).

Depuis le commencement de l’Evangile de CHRIST (la naissance du Corps de CHRIST sur terre), Satan a progressivement séduit et inculqué en l’esprit/âme des païens qui aimaient leur vie terrestre plus que La Vérité qui vient d’en Haut par le biais de La Vie de CHRIST, qu’il fallait se « démarquer » des Juifs et du monde païen. Satan déguisé en ange de lumière a inculqué à l’esprit/âme de ces « païens » que le nom de « chrétien » était désormais le nom que DIEU leur avait donné en tant que « Son Eglise ». C’est à partir de ce moment que l’église de Satan est née sur terre (Matthieu 13/24 à 30), la grande prostituée (Apocalypse 17/1 à 6) qu’il prépare patiemment et subtilement au fil du temps et lorsqu’elle sera totalement prête, il la donnera comme épouse à son fils qui doit naître sur terre, le fils de la perdition (2 Thessaloniciens 2/1 à 12). C’est pour cela que l’apôtre Paul met en garde l’Eglise sur la manière dont Satan prépare la venue de son fils et de son église (ou épouse) par le biais de tous ces païens qu’il séduit par son mensonge en utilisant aux yeux de leur esprit, la Lumière que donne l’Image de l’Eglise de DIEU le Père et celle de son Fils JESUS, son CHRIST (2 Corinthiens 11/13 à 15).

Au travers de toutes les guerres et atrocités faites sous le couverts des écrits de la Bible par toutes ces religions qui utilisent le Nom de DIEU et Sa Parole pour couvrir et ainsi justifier leurs mauvaises actions afin de défendre « Le Nom de DIEU », ou l’Evangile de CHRIST, l’histoire démontre bien que ceux qui ont pris ce nom de « chrétiens » comme venant de DIEU, ne sont pas de DIEU mais des enfants du diable toujours esclaves du péché dans leur corps du péché. Leurs mauvaises œuvres en témoignent…et il en est encore ainsi à ce jour.

Les « chrétiens » qui pensent ne pas faire partie de la grande prostituée.

Pour certains « chrétiens » ou « chrétiennes » qui ne partagent pas l’enseignement de ce « dit christianisme de masse », pensent qu’il leur suffit de suivre d’autres « religieux » qui à leur tour leur demandent de se démarquer de « ces religions » en se donnant le nom « d’églises évangéliques », ou « d’assemblées de DIEU », ou « d’églises de maison », ou bien d’autres encore… Ce qu’ils ne savent pas, ou malheureusement ne discernent pas, c’est qu’en agissant ainsi, ce n’est pas l’enseignement de CHRIST qu’ils suivent. En réalité, ils ne font que se rajouter au christianisme de masse et complète ainsi l’œuvre de l’esprit de l’antéchrist qui maintient toutes ces religions partiellement divisées entre elles pour mieux régner parmi elles. Preuve en est, dans ce monde la liste et la diversité des noms que se donnent ces « dites églises » qui soi-disant servent DIEU ou CHRIST est tellement grande, que même le monde païen se perd à vouloir les départager et les comprendre dans leurs enseignements par rapport à l’Evangile de CHRIST qu’ils annoncent d’une part, et en même temps d’autre part, se combattent mutuellement, ne pouvant jamais être ensemble.

Comment l’esprit de l’antéchrist arrive-t-il à séduire et tromper  tous ces « chrétiens » ? Il commence par se déguiser en ange de lumière aux yeux de ses « enfants » (2 Corinthiens 11/13 à 15). Posez-vous ces questions : Qu’est-ce qui unis tous ces « chrétiens » ? N’est-ce pas l’enseignement né du « christianisme » ayant comme point commun l’Evangile de CHRIST ? Maintenant, qu’est-ce qui divise tous ces « chrétiens » ? N’est-ce pas également ce même enseignement né du « christianisme » ayant aussi comme point commun l’Evangile de CHRIST ? Satan utilise pour tous « ces chrétiens » le même dénominateur commun qui est l’Evangile de CHRIST. C’est pour cela que tous ces « chrétiens » sont unis en ce qu’ils croient être l’Evangile de CHRIST, et qu’ils se nomment tous « chrétiens ».

Nous voyons que c’est bien l’enseignement qui provient du christianisme né d’une religion fondée sur l’enseignement de JESUS-CHRIST, qui maintient toutes ces personnes unies sous le nom de « chrétiens », et également divisées à cause de ce même enseignement, qui en réalité n’est pas l’enseignement de la Vie de CHRIST donné selon son ESPRIT de Vie. Cet enseignement qui est né d’une religion a pour origine l’homme charnel avec ses pensées et raisonnements humains, toujours esclave du péché et de Satan dans sa chair. C’est pourquoi, chacun des dirigeants de ces « dites églises, ou assemblées évangéliques, ou autres… » (anciens, pasteurs, bergers, évêques, voire mêmes les membres de celles-ci) défendent « leurs intérêts » (leur église, ou leur assemblée, ou leur gagne pain) au détriment des intérêts de CHRIST, c’est-à-dire au détriment de La Vérité de l’Evangile de CHRIST qui seul peut réellement sauver une âme terrestre de la perdition éternelle. Voilà comment Satan et ses démons arrivent à maintenir toutes ces personnes dites « chrétiennes » unies en CHRIST à leurs yeux, mais divisés entre elles à cause de ce qu’ils pensent être l’Evangile de CHRIST, selon les critères de sélection que Satan (ou l’esprit de l’antéchrist) leur a inculqué à chacune indépendamment en leur esprit/âme comme étant l’Evangile de CHRIST.

Qui s’est déjà poser la question : Pourquoi autant de divisions parmi tous les « chrétiens », ou si vous préférez parmi ceux ou celles qui prétendent vivre du christianisme sous la forme d’une religion qui utilise faussement l’enseignement que donne le vrai Evangile de CHRIST ? Les réponses les plus fréquemment données sont typiques : C’est la faute du péché à son origine (Eve et Adam), ou encore : C’est la faute à Satan (l’instigateur du péché), ou pour d’autres : C’est la faute aux autres (qui n’ont pas le même esprit que nous…), etc., etc…. Bien entendu cette liste de réponses n’est pas exhaustive, chacun(e) rejetant la faute de sa propre déchéance spirituelle sur autrui. Toutes ces personnes (ou chrétiens) qui couvrent leur nature pécheresse en s’excluant de toutes responsabilités dans ces divisions elles agissent ainsi dans un but bien précis qui leur permet de continuer de vivre dans ce monde en conformité avec ce monde. Croire que ces personnes hériteront le Royaume de DIEU, n’est qu’illusion (Matthieu 7/13 à 23, Apocalypse 22/11 à 17) !

Qui veut vraiment s’examiner honnêtement et de se poser la question : Pourquoi, toutes ces « églises » ou « assemblées d’hommes » qui se donnent toutes le nom de « chrétiens » ne peuvent-elles pas être ensemble, puisqu’elles prétendent toutes servir le même DIEU et Père, le même Seigneur JESUS, par le même ESPRIT-SAINT (Ephésiens 4/4 à 6) ? CHRIST est-IL divisé ? L’Evangile de CHRIST affranchi et rend réellement libre du péché et de Satan quiconque le vit (Jean 8/34 à 36) . C’est pourquoi, quel que soit le lieu, « l’église » (humaine), ou « l’assemblée » (humaine) dans laquelle un Enfant né de DIEU se trouve, lorsqu’il entend la Voix de Son Berger (Jean 10/1 à 18, Hébreux 4) il doit sortir immédiatement de toutes ces dérives démoniaques liées au « christianisme de masse » qui sont dispensées par de faux enseignements donnés comme étant l’Evangile de CHRIST. C’est pourquoi l’apôtre Paul écrivait déjà à l’Eglise à son époque :

2 Corinthiens 6, versets 14 à 18 :
Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?
Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout puissant.

L’Eglise peut-elle se laisser séduire par la grande prostituée ?

« Si » l’Eglise demeure en CHRIST, il lui est impossible de se laisser séduire par l’esprit de l’antéchrist, même s’il se déguise en ange de lumière par le biais de ses serviteurs sous l’apparence de la grande prostituée (Jean 15/4 à 6, Matthieu 24/23 à 27, ou 1 Jean 3/5 à 10, etc…). Contrairement au faux évangile de la grande prostituée qui laisse une possibilité de « pécher » volontairement contre DIEU sans être trop inquiété des conséquences qui en suivront (DIEU n’est qu’Amour, et si nous péchons, nous avons un Avocat auprès du Père, et le Sang de JESUS nous purifie de tout péché, etc…), le Seigneur JESUS laisse tous ses Enfants libres de choix dans sa vie terrestre et il en assumera les conséquences pour sa vie céleste (Matthieu 18/1 à 3). Soit il demeure en Lui en renonçant à sa personnalité (sa vie, sa volonté, etc..) et c’est le Seigneur qui gère toute sa Vie, soit il garde sa personnalité en gérant lui-même sa volonté et continue de suivre ses pensées, ses raisonnements humains, ce qui l’amènera inévitablement tôt ou tard à renier Son Seigneur par sa vie dans le monde (Matthieu 10/32 à 39). C’est ce que l’apôtre Paul écrit lorsqu’il dit à l’Eglise de ne pas laisser du vieux levain du péché pénétrer dans la pâte nouvelle (1 Corinthiens 5/6 et 7). DIEU le Père, n’a jamais demandé que l’Epouse (ou l’Eglise) qu’IL a choisi pour son Fils le Seigneur JESUS doit prendre le nom de « chrétien » pour se démarquer des Juifs ou du monde païen.

La séduction du monde.

En ce qui concerne les païens nés de DIEU, nés de CHRIST, les vrais Enfants de DIEU, il est triste de voir dans ce monde que beaucoup agissent de la même façon que tous ces païens qui se donnent le nom de « chrétiens » qui continuent de vivre en conformité avec ce monde de ténèbres. Cela ne devrait pas exister, et pourtant c’est un fait établi parmi l’Eglise. Comment cela est-il possible ? Cela vient du fait que pour certains(es) en tant qu’Eglise de CHRIST, ils ou elles ne demeurent pas en CHRIST (Jean 15/4 à 6), de la même manière que cela était déjà possible du temps de l’apôtre Jean lorsqu’il écrivait aux sept Eglises (dans l’Apocalypse) sous la conduite du Seigneur JESUS. L’Evangile de JESUS-CHRIST est clair pour qui veut qu’il soit clair dans sa vie. Le Seigneur JESUS par l’intermédiaire de SA Vie au moyen de l’ESPRIT-SAINT, montre à tous ses Enfants ce qui est bien ou mal (Esaïe 7/14 et 15). Bien des recommandations sont données à l’Eglise pour son bien, l’exhortant à ne pas se conformer au siècle présent, ni aimer le monde et ce qu’il propose (1 Jean 2/15 à 17, Jacques 4/4). Lorsque l’apôtre Paul écrit : « Ne vous conformez pas au siècle présent… » (Romains 12/2), cette exhortation pour l’Eglise est donnée sous la forme du présent. Malheureusement pour certains(es), ce qui était vrai à l’époque de Paul, ne l’est plus forcément dans le siècle présent (ou actuel) dans lequel il(elle) vit. Le plus souvent on entend dire de ces personnes : « Les temps ont changés…il faut évoluer… », ou encore : « Il faut suivre le cours du temps… », ou encore : « Il faut s’adapter au temps moderne… », etc…Autant d’expressions qui seront trouvées, qu’il y a d’envies de vivre en conformité avec le monde.

Concernant l’Evangile de CHRIST, croire que ce qui était vrai à l’époque des apôtres ne l’est plus à notre époque, s’est s’être laissé séduire par Satan, cet esprit corrompu (ou ange déchu) qui maintient le monde sous son esclavage dans chaque siècle présent et cela quelque soit l’époque (Romains 12/1 et 2). Malgré toutes les recommandations données à l’Eglise par l’ESPRIT, un grand nombre se conforment au siècle présent. Ils se sont laissés convaincre par l’esprit de l’antéchrist au travers de ses serviteurs, des faux apôtres de CHRIST, des faux ministres de justice (2 Corinthiens 11/14 et 15), recevant progressivement en eux l’enseignement « du christianisme » et non plus l’Evangile de CHRIST donné selon Son ESPRIT. A leurs yeux les époques étant différentes, la vie terrestre dans les choses d’en bas étant aussi différente, ils ne discernent pas l’esprit de l’antéchrist qui agit dans leur vie et les séduit par le biais de tous ces faux enseignements et toutes ces choses que le monde leur offre dans leur siècle présent pour les séduire . Ce qui était vrai pour l’apôtre Paul dans son siècle présent, l’est toujours autant dans la suite de tous les siècles à venir et le sera ainsi jusqu’au retour de CHRIST (Marc chapitre 13). Comme du temps de Paul, l’esprit de l’antéchrist sachant que son temps de vie sur terre est compté (Apocalypse 20/7 à 10), il est toujours à l’œuvre dans chaque siècle présent, continuant inlassablement à perdre les âmes des hommes, et essayer de détruire l’Eglise par tous les moyens possibles (1 Pierre 5/8 à 11, Apocalypse 12/7 à 17).

C’est pour cela qu’il est important pour l’Enfant de DIEU de demeurer dans ce qu’il est vraiment, c’est-à-dire, non pas « un enfant né chrétien », mais un Enfant né de DIEU, né de La Vie de CHRIST ou de l’ESPRIT de Vie de CHRIST en lui, c’est la même chose (Jean 15/4 à 6). Si l’Enfant né de DIEU s’identifie au « christianisme » du monde pensant ainsi « se démarquer » des autres nations païennes (ou personnes païennes) au lieu de demeurer en ce qu’il est vraiment, c’est-à-dire un Enfant de DIEU et rien d’autre, qui ne fait que la volonté de DIEU son Père (1 Pierre 2/1 à 11), quand bien même il arriverait à se persuader que lui c’est dans un autre « esprit » qu’il pratique les mêmes rites religieux, traditions, ou fêtes, etc…comme le font le plus grand nombre des chrétiens qui forment « le christianisme » de ce monde, il se leurre lui-même (2 Corinthiens 6/14 à 18). Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, il suffit de lire attentivement les quelques lettres écrites par l’apôtre Paul aux différentes Eglises locales, ou encore celles de Pierre, de Jacques, de Jude, de Jean, etc… à l’Eglise de CHRIST pour voir jusqu’où la séduction du péché peut s’introduire parmi les Enfants nés de DIEU (Apocalypse chapitres 2 et 3).

L’étiquette « chrétien » ou l’opprobre de CHRIST ?

A l’inverse des premiers Enfants de DIEU que les Juifs (intégristes) et le monde pourchassait dans le but de les détruire en les marquant du sceau verbal de « chrétiens » (pour les différencier en tant que secte), l’esprit de l’antéchrist a donné ce nom de « chrétien » à ses enfants pour les différencier des Enfants de DIEU. Les Enfants de DIEU ont toujours été persécuter (Galates 4/28 à 31), ils le sont toujours à notre époque, et le seront toujours sur cette terre, pourchassés par Satan qui cherchera à les détruire, c’est à dire, détruire l’Eglise (Jean 15/18 à 23). Au commencement de la naissance de l’Evangile de DIEU en Israël, Satan cherchait a détruire l’Eglise par le biais des Juifs intégristes qui refusaient La Vie du CHRIST de DIEU dans leur vie. Lorsque l’Evangile a été également annoncé aux autres nations païennes, Satan a fait naître par le biais de ses enfants « le christianisme » qui est son église diabolique.

Matthieu 13, versets 24 à 30 et 36 à 43 :
Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.
Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi.
Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ?
Il leur répondit: C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l’arracher ?
Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé.
Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

Explication de la parabole par le Seigneur JESUS.

Alors il renvoya la foule, et entra dans la maison. Ses disciples s’approchèrent de lui, et dirent : Explique-nous la parabole de l’ivraie du champ.
Il répondit : Celui qui sème la bonne semence, c’est le Fils de l’homme;
le champ, c’est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l’ivraie, ce sont les fils du malin;
l’ennemi qui l’a semée, c’est le diable; la moisson, c’est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges.
Or, comme on arrache l’ivraie et qu’on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde.
Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l’iniquité:
et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

C’est désormais par « le christianisme de masse » qui est semé parmi toutes les nations païennes, que Satan essaye de détruire l’Eglise de CHRIST qui se trouve ça et là dans le champ de DIEU sur cette terre. Ainsi quiconque n’entre pas dans « le moule » du christianisme (toutes religions confondues, y compris les religions dites évangéliques), il est systématiquement rejeté par ce monde de ténèbres, comme l’a été le Seigneur JESUS qui par Sa Vie éclairait de Sa Lumière tout ce qui était caché dans ce monde de ténèbres (Matthieu 10/16 à 42).

Sortez du milieux d’eux en portant l’opprobre de CHRIST.

Esaïe 53, versets 1 à 3 :
Qui a cru à ce qui nous était annoncé ? Qui a reconnu le bras de l’Éternel ?
Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire.
Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas….

Luc 6, verset 40 :
Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître.

Matthieu 10, versets 24 à 28 :
Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur.
Il suffit au disciple d’être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S’ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison !
Ne les craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.
Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour; et ce qui vous est dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits.
Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne.

DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix manifestée en Son Fils JESUS-CHRIST notre Seigneur.

Patrick PETITOT (le 01-08-2015)

Ce contenu a été publié dans Patrick PETITOT. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.