(1) Romains 6.

Romains 6

(Article modifié, le 27/05/2022)

Un Enfant né de DIEU est-il réellement affranchi et libre du péché ?

Avant de commencer à développer le chapitre de Romains 6, il est bon de se remémorer ce que le Seigneur JESUS dit à quiconque veut l’entendre :

Jean 8/30 à 36 :
Comme JESUS parlait ainsi, plusieurs crurent en lui. Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la Vérité, et la Vérité vous affranchira.
Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres?
En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua JESUS, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le Fils y demeure toujours.
Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Maintenant, pour l’Enfant né de DIEU, sur la parole de qui, doit-il(elle) reposer Sa Foi et son espérance, pour son salut éternel ?

Soit :

1.) Sur la Parole de notre Seigneur JESUS, comme DIEU notre Père nous l’enseigne ci-dessous par son ESPRIT SAINT (Romains 8/9) en tous ses Enfants nés de Sa Volonté (Jean 1/12 et 13) :

Matthieu 17/5 : (contexte, versets 1 à 9)
Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection : écoutez-le !

Ou :

2.) Sur la multitude des faux enseignements dispensés par le monde religieux sous toutes ses formes, ayant instauré pour certains « le christianisme », comme étant « la vérité » à suivre pour être sauvé de la perdition éternelle ?

A chacun(e) son choix personnel pour sa marche avec et dans sa Vie nouvelle.

Préambule :

Avant de développer ce chapitre 6 de l’épître aux Romains, il y a un point important à retenir lorsque nous lisons les écrits de l’apôtre Paul, ou, toutes autres lectures des écrits dans la Bible. Lorsque nous lisons notre Bible, j’espère que tous et toutes sommes bien conscients(es) que ce que nous lisons est plus ou moins partiel ? En réalité, ce que nous lisons est un condensé d’écrits historiques récupérés çà et là à partir de nombreux fragments d’écrits qui ont été regroupés pour en faire un livre, que nous appelons aujourd’hui, La Bible. Je dis cela pour bien faire comprendre ce qui va suivre dans le développement de Romains 6.

Grand nombre d’Enfants nés de DIEU, dans le but de croître dans La Vérité concernant les choses d’en haut, persistent à lire les écrits de la Bible en essayant de les analyser, de les étudier, de les comprendre d’une manière humaine, c’est-à-dire, avec leur intelligence d’en bas en s’aidant de tous les moyens que ce monde corrompu met à leur disposition. Sans vouloir décourager personne, pour l’Enfant né de DIEU, lire les écrits de la Bible de cette façon, ne lui donnera jamais de comprendre la Vie de CHRIST selon son ESPRIT de Vie, ni, ne comprendra ce qu’est marcher selon ce même ESPRIT en lui(elle). La Bible, comme nous la connaissons aujourd’hui, elle n’existait pas à l’époque de JESUS notre Seigneur, ni même du temps des apôtres, ni bien longtemps après leur vie sur terre. Pour votre information, j’ai trouvé sur Internet : Source Wikipédia, un aperçu de ce que serait (peut-être humainement), la datation de l’apparition des premières « Bibles ».

Je cite un extrait : « « Puisqu’aucun manuscrit original de la Bible n’est accessible de nos jours, la datation doit s’appuyer sur l’analyse du texte lui-même ainsi que du milieu dans lequel il a pris forme. Cette connaissance fait intervenir la critique philologique et l’analyse rédactionnelle, la comparaison avec d’autres textes antiques, la recherche de témoins textuels, et l’archéologie. Utilisées conjointement, ces techniques permettent de dresser un tableau plus ou moins complet de l’histoire du texte.

L’analyse critique confirme que la majorité des livres bibliques ne sont pas écrits de bout en bout par une seule main, mais subissent au contraire des réécritures plus ou moins importantes tout au long de leur histoire. Nombre d’entre eux sont donc construits comme des collections de traditions ou de fragments épars, ensuite regroupés et reliés pour former un tout cohérent. Ils peuvent être ensuite complétés, retravaillés et actualisés suivant les options ou nécessités théologiques du moment, etc., etc… ». ».

En cela, je suis en accord avec les constatations de toutes ces personnes qui depuis des années font des recherches pour s’approprier la connaissance des choses d’en Haut à partir de fragments d’écrits d’en bas. Tout ce qui est retrouvé des écrits que forment ce qu’on appelle « la Bible », n’est que « partiel », il y manque l’essentiel, c’est-à-dire, La Vie de l’ESPRIT de CHRIST (Luc 10/21 à 24) . C’est elle, et elle seule, qui va donner Vie à l’Enfant né de DIEU, et accès à ce qui est caché dans l’ensemble de « ce partiel » que l’homme religieux encore charnel a regroupé pour en faire un livre dans l’espoir de gagner le ciel par les œuvres.

L’origine de ce que beaucoup nomment, « La Parole de DIEU », se trouve dans la Thora, ou, les Ecritures Saintes (pour d’autres). DIEU le Père, par le biais de Sa Parole, a donné selon la lettre à Moïse, la connaissance de Sa Volonté, premièrement pour le peuple d’Israël qu’IL s’est choisi parmi toutes les nations (Deutéronome 10/14 et 15) , et ensuite, pour les peuples des autres nations païennes (Genèse 17/4 à 8 et 22/18) . Au travers des Ecritures (La Thora), tout est annoncé d’avance, tant, pour le salut des Juifs, que pour celui des païens. Rien n’est oublié, que cela soit la marche sous l’Ancienne Alliance selon la lettre de la Loi (Exode 34/28, etc…) , ou encore, la venue du Messie (Esaïe 7/14 et 15, etc…) , ainsi que Sa Gloire (Daniel 7/9 à 14, etc…) ou encore, par la Grâce de DIEU, la marche selon son ESPRIT-SAINT pour tous ses Enfants nés de LUI sous la nouvelle Alliance (Jérémie 31/27 à 36, Ezéchiel 36/25 à 27, etc…) . Tout est dit par le moyen de la Thora, concernant la Volonté de DIEU le Père des esprits, pour le salut de l’ensemble de l’humanité, il n’y a rien à rajouter, rien à retrancher.

Maintenant, ce qui a été rajouté à la Thora par le christianisme, nous le nommons, le Nouveau Testament. En réalité, il n’est rien d’autre que la confirmation visible en l’Enfant né de la volonté de DIEU (Jean 1/12 et 13) , de ce tout qui est annoncé d’avance par DIEU le Père, au travers de l’ensemble des Ecritures. Beaucoup de croyants toujours liés à leur corps du péché (leur vieille nature), voir même d’Enfants nés de DIEU, s’efforcent à faire toutes sortes d’études, de recherches en tous genres pour approfondir leurs connaissances spirituelles, en essayant tant bien que mal de comprendre avec leur entendement d’en bas, les choses d’en Haut, c’est humain, c’est le propre de l’homme terrestre (Jean 5/39 et 40) . Je ne dis pas qu’historiquement, il n’est pas bien de connaître l’origine de ce qui est écrit dans ce livre qu’est la Bible, cela peut être instructif et enrichissant intellectuellement. Je ne dis pas non plus, qu’il ne faut pas lire la Bible, bien au contraire. Je dis simplement, qu’étudier humainement les écrits de la Bible, comprenant, l’Ancien et le Nouveau Testament, en se répétant, c’est « La Parole de DIEU », dans l’espoir de pouvoir comprendre les choses d’en Haut et les vivre spirituellement, c’est peine perdue, fatigue inutile.

La Parole de DIEU n’est pas un livre, Elle est immuable éternellement, et, quoiqu’Elle soit donnée pendant un temps selon la lettre au peuple d’Israël, c’est toujours l’ESPRIT de DIEU qui l’atteste comme étant, Sa Vérité, dans le cœur de quiconque LE croit. Au cours des siècles passés, jusqu’à ce jour, La Parole de DIEU n’a jamais changé (Matthieu 5/17 à 20) , simplement, à la différence de la lettre donnée à Moïse, Elle a été faite chair lors de la venue sur terre de JESUS, le CHRIST de DIEU (Jean 1/14) , ou, le Messie (Esaïe 42/1 à 9) , ou encore, JESUS, le Fils de l’homme (Matthieu 16/13) , et cela, dans le but d’accomplir la Volonté de DIEU son Père dans son intégralité annoncée d’avance dans les Ecritures (Hébreux 10/5 à 10) . Ce qui diffère entre la Parole de DIEU donnée selon la lettre à Moïse pour le peuple d’Israël, et, la Parole de DIEU donnée par son ESPRIT SAINT à quiconque LE croira au travers de la Parole de JESUS son Fils (Jean 6/44 et 45) , c’est que désormais, Elle est donnée par le biais de l’ESPRIT de Vie de son Fils (Matthieu 17/5, Jean 14/6, Romains 8/9) , et Elle devient Vie en CHRIST (Galates 4/6) en tous les Enfants qui naîtrons de DIEU par la Foi en Sa Parole (Jean 1/12 et 13, Jean 14/6) .

Par contre, contrairement à La Parole de DIEU, qui au fil des siècles est demeurée immuable, le contenu des Bibles n’a pas cessé de changer en fonction de l’homme charnel, toujours prompt à vouloir l’adapter par rapport à sa vie terrestre, ou, à l’évolution terrestre de ce monde. Comme le monde évolue en connaissance dans tous les domaines terrestres, et malheureusement, bien souvent pour sa propre perte, ainsi en est-il également des copistes (ou scribes) qui rédigent les écrits de la Bible en suivant le mouvement de ce monde corrompu, pour l’adapter à cette évolution diabolique. Ce qui est triste dans tout cela, ce que tous prétendent être « inspirés » par l’ESPRIT de DIEU lorsqu’ils modifient La Vérité et l’adapte au mensonge de ce monde, que Satan manipule selon son bon vouloir. Lorsque nous lisons certaines traductions de Bibles d’aujourd’hui dites « modernes », tristement l’Evangile de DIEU en JESUS-CHRIST a été tronqué de Sa Vérité pour être remplacé par un évangile charnel, un évangile d’en bas, un évangile corrompu imbibé subtilement du mensonge, qui garde captif du péché dans sa chair, quiconque nourri sa vie spirituelle de son enseignement.

Frères et Sœurs en CHRIST, ne vous laissez pas séduire par ces mensonges. A notre époque, c’est à croire que c’est à l’ESPRIT-SAINT de DIEU de s’adapter au fil des siècles, en fonction de l’évolution de la connaissance de l’homme terrestre par rapport à ses recherches d’en bas, sur les choses d’en Haut. Si, depuis la naissance de l’Église de DIEU sur terre en JESUS-CHRIST, l’ESPRIT-SAINT de DIEU n’est pas en mesure de faire comprendre aux Enfants nés de DIEU, ce qui vient d’en Haut, dites-moi, qui donc d’autre que LUI peut le faire (Jean 14/15 à 27) ? Certains(es) se poseront peut-être la question : Si tout ce que nous lisons n’est que partiel et changeant en fonction de l’évolution de la compréhension de l’homme terrestre au travers des siècles, où se trouve réellement La Vérité à croire dans tout cela ? La réponse pour un Enfant né de DIEU est très simple, elle se trouve en lui-même (Luc 17/20 et 21, Jean 14/15 à 17) . Concernant sa Vie avec CHRIST, l’apôtre Paul disait cela aux Galates :

Galates 2/20 :
J’ai été crucifié avec CHRIST ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est CHRIST qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de DIEU, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

Et voilà encore, ce que l’apôtre Paul enseignait à l’Eglise de Corinthe, de sa Vie avec et en CHRIST.

2 Corinthiens 3/17 et 18 :
Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.
Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

Fin du préambule.

Voyons maintenant, comment l’apôtre Paul, commence le chapitre de Romains 6.

Romains 6/1 à 7 :
Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ?
Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ?
Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en JESUS CHRIST, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ?
Nous avons donc été ensevelis avec Lui par le baptême en sa mort, afin que, comme CHRIST est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de Vie.
En effet, si nous sommes devenus une même plante avec Lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec Lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché;
car celui qui est mort est libre du péché, etc…

Ce que l’Enfant né de DIEU doit savoir et ne pas négliger, c’est que cette lettre de l’apôtre Paul écrite aux Romains est destinée à plusieurs catégories de gens. Paul s’adresse à ses Frères et Sœurs en CHRIST, c’est-à-dire, à l’Eglise de DIEU, qu’ils soient Juifs, ou, païens, tous convertis par CHRIST. Il s’adresse aussi à ses frères Juifs non convertis par CHRIST, qui vivent encore sous la garde de la Loi de DIEU selon la lettre. Pour terminer, Paul s’adresse également aux Grecs, c’est-à-dire, aux païens non Juifs, non convertis par CHRIST, ceci dans le but d’amener le plus d’âmes possible à l’obéissance de la Foi, afin qu’ils soient sauvés. L’ensemble de la lettre de l’apôtre Paul aux Romains, donne à toutes ces personnes des explications sur le vrai Evangile de CHRIST, et c’est l’ESPRIT-SAINT de DIEU, qui ouvrira les yeux de l’esprit/âme de certaines de ces personnes afin qu’elles passent des ténèbres à son admirable Lumière (Jean 16/1 à 16) , ou, à l’inverse, il se produira l’effet contraire, DIEU endurcira le cœur encore de pierre des personnes qui persistent à être rebelles à La Vérité, pire encore, qui la dénigre (2 Thessaloniciens 2/3 à 12) (entre bien d’autres références bibliques sur le même sujet).

Qu’enseigne à son Eglise, l’ESPRIT SAINT qu’est DIEU le Père, par l’intermédiaire des paroles de son serviteur, l’apôtre Paul ?

Romains 6/1 :
Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la Grâce abonde ?

Déjà au verset 1, l’apôtre Paul met en évidence qu’un désaccord sur l’Evangile de CHRIST et La Vie Nouvelle qu’il enseigne par sa vie au travers de sa Foi en CHRIST, est bien présent en l’esprit/âme de certaines personnes qui sont toujours dans la confusion, entre vivre sous l’Ancienne Alliance par la Loi donnée selon la lettre par DIEU à Moïse pour Israël, et vivre sous la Nouvelle Alliance par la Foi et dans la Grâce de DIEU manifestée en son Fils, pour l’humanité toute entière.

En réalité, il y a toujours eu des divergences d’opinions dans l’Eglise, par un manque de la connaissance de CHRIST selon l’ESPRIT (Philippiens 3/16, etc…) , c’est ce que l’apôtre Paul à son époque, essayait de faire comprendre également à l’Eglise se trouvant à Corinthe, en leur précisant bien, qu’un Enfant né de DIEU, est une nouvelle créature et que les choses anciennes sont passées une fois pour toutes, toutes choses sont devenues nouvelles, pour sa Vie Nouvelle (2 Corinthiens 5/16 et 17) . Ces divergences d’opinions liées à une confusion par un manque de la connaissance de CHRIST, en cela, je dirais que dans un premier temps ce n’est pas grave, car toutes personnes qui naissent de DIEU par leur Nouvelle Naissance, elles passent toutes obligatoirement par une croissance spirituelle (Matthieu 18/1 à 3) , qui fera que tôt ou tard, quiconque aime vraiment La Vérité plus que sa propre vie terrestre, recevra par sa Foi en La Vérité, cette compréhension qui vient d’en Haut, par l’ESPRIT de Vie de CHRIST en lui(elle) dans sa Vie Nouvelle, terrestre et céleste (Romains 8/9) .

Par contre, il y a un grand nombre de croyants qui persistent à être rebelles à La Vérité qui vient de DIEU le Père des esprits. En réalité, volontairement ou pas, c’est toujours par motifs d’intérêts personnels que ces personnes contestent cette Vérité (Philippiens 2/20 et 21, Jude 1, qui est plus explicite) . Ces croyants témoignent être nés de DIEU, tout en prétendant qu’ils sont toujours des âmes pécheresses dans leur être terrestre (à leurs yeux, seul leur esprit a été régénéré par DIEU). Néanmoins, au travers de leur interprétation par rapport à ce qu’ils lisent dans la Bible, ils se sont convaincus d’être sauvés par le moyen de la Grâce de DIEU en JESUS-CHRIST. Ainsi, au cours de leur vie terrestre, plus ils demandent pardon pour leurs péchés commis involontairement, ou volontairement, plus cela démontre à leurs yeux, l’Amour que DIEU a pour eux au travers de Sa Grâce et son pardon, et de ce fait, plus cet Amour, va abonder dans leur vie spirituelle terrestre et céleste.

Cette tromperie, ce mensonge, par rapport à la Vérité de l’Evangile de DIEU, c’est ce que dénonce l’apôtre Paul au verset 1 de Romains 6. Ce n’est pas du tout ce que l’apôtre Paul témoigne de sa Vie nouvelle, par rapport à ce que lui-même vit, en et par CHRIST en lui (Galates 2/20), dans l’ensemble de cette même lettre écrite aux Romains et encore dans d’autres de ses lettres écrites à l’Eglise, réparties par le Seigneur, ça et là.

C’est cette vie spirituelle erronée, que le plus grand nombre de croyants s’appliquent dans leur vie, se confortant en se persuadant que la Vie Nouvelle peut être vécue, tout en étant toujours sous l’esclave de son corps du péché (ou, la chair pécheresse, la vieille nature) (Matthieu 9/16 et 17) . Un grand nombre, dans cette mauvaise compréhension, en s’appuyant sur 1 Jean 2, les versets 1 et 2, sortis de leur contexte, omettant volontairement les versets 3 à 6 qui suivent, ainsi que l’ensemble des écrits de cette première épître de l’apôtre Jean, entres autres versets, 1 Jean 3/1 à 10, 1 Jean 4/1 à 3 et 17 et 18, 1 Jean 5/17 à 21,, etc…et j’en passe de tout ce qui est écrit de ce Salut Parfait, sous l’Ancienne Alliance, ainsi que sous la Nouvelle Alliance, qui atteste que cette Vie nouvelle, affranchie et réellement libre de l’esclavage de son corps du péché et de Satan, est vraie est vraie (Jean 8/34 à 36) , en l’Œuvre Parfaite que DIEU le Père, a manifestée en la chair de son Fils, JESUS homme (Romains 8/1 à 4, Hébreux 10/5 à 23) , son CHRIST, notre Seigneur , son CHRIST, notre Seigneur (Esaïe 42/1 à 9) .

Au risque de me répéter, c’est ce mensonge, ce faux Evangile étant subtilement tronqué de La Vérité, que l’apôtre Paul dénonce au travers du verset 1 en disant : « « Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? » Ce n’est pas une phrase banale ! C’est une réelle interrogation, à la limite d’un blâme, que l’apôtre Paul fait à l’Eglise se trouvant à Rome. Preuve en est, au verset 2 de Romains 6, il dit :

Romains 6/2 :
Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ?

Loin de là ! … Voilà ce que dit l’apôtre Paul, tout en précisant : « Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? » L’apôtre Paul insiste catégoriquement, sur le fait que l’Evangile de CHRIST dans lequel il puise sa Vie Nouvelle au travers de l’ESPRIT de Vie de CHRIST en lui, il lui est impossible de vivre dans le péché, ainsi qu’à tous les Enfants qui naîtront de DIEU sous la Nouvelle Alliance (Jean 1/12 et 13) . C’est ce qu’affirme tout aussi catégoriquement à l’Eglise, l’apôtre Jean dans 1 Jean 3/1 à 10. Prétendre vivre par la Foi selon l’ESPRIT de Vie en CHRIST, par le biais de sa chair en CHRIST, tout en étant toujours sous la tutelle de Satan, pour l’apôtre Paul par rapport à sa Vie en CHRIST (Galates 2/20) , une telle cohabitation dans son être entier en CHRIST, elle n’est pas possible, elle est impensable.

Lorsque l’apôtre Paul dit cela aux versets 1 et 2 : « Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la Grâce abonde ? Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? », il ne veut pas faire croire à l’Eglise, qu’un Enfant né de DIEU, vivant désormais sa Vie nouvelle dans sa chair par sa Foi en la chair de CHRIST (Jean 6/50 à 58, ou, 1 Corinthiens 6/15 à 20, etc…) , qu’il(elle) va devoir pendant tous les jours de sa chair, s’efforcer de rejeter son esclavage au péché, ou, combattre le péché dans sa chair, alors qu’il(elle) en est libre une fois pour toutes. C’est justement cet entendement diabolique de l’Evangile de DIEU, que l’apôtre Paul conteste et rejette catégoriquement vis-à-vis de ceux(celles) qui le vivent ainsi et prétendent être nés de DIEU, nés de CHRIST. Au travers de ces versets 1 et 2 de Romains 6, l’apôtre Paul veut simplement faire comprendre à l’Eglise, que quiconque est réellement né de DIEU par la Foi en Sa Parole manifestée en chair en son Fils, JESUS (Jean 1/14) , dès ce moment là, il(elle) est né(e) sans le péché en lui(elle), totalement libre de son corps du péché (Colossiens 2/8 à 15) , et aussi, totalement libre de l’esclavage de Satan (1 Thessaloniciens 5/23 et 24) . L’Enfant né de DIEU est par sa Foi en La Parole de DIEU faite chair dans sa Vie nouvelle (Jean 6/50 à 58) , mort au péché une fois pour toutes (Romains 6/7 à 11) .

Au travers de ces versets 1 et 2 , l’apôtre Paul confirme à l’Eglise, qu’Elle est réellement libre du péché et du joug de Satan, qui au travers de la Loi de DIEU selon la lettre, maintient toujours captif du péché, tous ses frères Juifs vivants encore sous la garde de la Loi. Bien entendu, le message de l’apôtre Paul s’adresse également aux païens se trouvant à Rome. C’est aussi ce que dit le Seigneur JESUS dans Jean 8/34 à 36 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua JESUS, quiconque se livre au péché est esclave du péché. Or, l’esclave ne demeure pas toujours dans la maison ; le fils y demeure toujours. Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. »

Paroles du Seigneur JESUS, que confirme l’apôtre Paul par sa Vie Nouvelle en CHRIST, s’étant lui-même par sa Foi, identifié avec sa vieille nature, à CHRIST dans le baptême en sa mort sur la croix, et s’est aussi identifié pour sa Vie Nouvelle, à CHRIST dans sa résurrection d’entre les morts par la Puissance de DIEU, étant désormais, affranchi et réellement libre du péché, libre de son corps du péché, et libre de Satan.

Romains 6/3 et 4 :
Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en JÉSUS-CHRIST, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ?Nous avons donc été ensevelis avec Lui par le baptême en sa mort, afin que, comme CHRIST est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.

Dans ces deux versets, 3 et 4, l’apôtre Paul fait mention du « baptême » de CHRIST. Certains(es) penseront peut-être qu’il s’agit du baptême d’eau par lequel le Seigneur JESUS est passé, ce que nous pouvons lire dans Matthieu 3/13 à 17. Et bien non ! Quoique ce baptême d’eau de JESUS, le Fils de l’homme soit important pour Lui en tant qu’homme, et aussi pour la compréhension de notre Vie nouvelle (mais c’est un autre sujet), le baptême dont l’apôtre Paul fait mention dans sa lettre aux Romains, c’est le même baptême que Seigneur JESUS mentionnait brièvement à ses disciples avant sa mort et sa résurrection. N’ayant pas encore reçu son ESPRIT de Vie, ou, l’ESPRIT SAINT de DIEU (Romains 8/9), les disciples ne comprenaient pas qu’eux aussi, un jour de leur vie, ils passeraient obligatoirement par ce même baptême pour leur être entier toujours sous l’esclavage du péché (esprit/âme/corps), afin d’en être délivré une fois pour toutes, et pouvoir ainsi recevoir en eux, la Vie de CHRIST (ou, son ESPRIT de Vie) (Marc 10/35 à 40). Ce qui se fera, par le moyen de leur Foi en Sa Parole, après que le Seigneur JESUS homme, soit mort et ressuscité d’entre les morts par la Puissance de DIEU son Père (Ephésiens 1/20 à 23).

Dans ces deux versets, 3 et 4, l’apôtre Paul fait mention du « baptême » de CHRIST. Certains(es) penseront peut-être qu’il s’agit du baptême d’eau par lequel le Seigneur JESUS est passé, ce que nous pouvons lire dans Matthieu 3/13 à 17. Et bien non ! Quoique ce baptême d’eau de JESUS, le Fils de l’homme soit important pour Lui en tant qu’homme, et aussi pour la compréhension de notre Vie nouvelle (mais c’est un autre sujet), le baptême dont l’apôtre Paul fait mention dans sa lettre aux Romains, c’est le même baptême que Seigneur JESUS mentionnait brièvement à ses disciples avant sa mort et sa résurrection. N’ayant pas encore reçu son ESPRIT de Vie, ou, l’ESPRIT SAINT de DIEU (Romains 8/9) , les disciples ne comprenaient pas qu’eux aussi, un jour de leur vie, ils passeraient obligatoirement par ce même baptême en leur être entier toujours sous l’esclavage du péché (esprit/âme/corps), afin d’en être délivré une fois pour toutes, et pouvoir ainsi recevoir en eux, la Vie de CHRIST (ou, son ESPRIT de Vie) (Marc 10/35 à 40) . Ce qui se fera, par le moyen de leur Foi en Sa Parole, après que le Seigneur JESUS homme, soit mort et ressuscité d’entre les morts par la Puissance de DIEU son Père (Ephésiens 1/20 à 23) .

Au travers de ces versets 3 et 4, l’apôtre Paul fait un rappel à ceux(celles), qui par leur Foi en l’Œuvre Parfaite de DIEU dans leur vie, qu’ils(elles) ont été crucifiés(es) sur la croix de CHRIST avec leur vieille nature, en la chair de JESUS le Fils de l’homme et de ce fait, toujours par leur Foi, qu’ils(elles) sont morts(es) et ensevelis(es) avec Lui une fois pour toutes en ce qui concerne leur corps du péché dans son ensemble (esprit/âme/corps), dont ils étaient revêtus autrefois avant leur nouvelle naissance (Ephésiens 2/1 à 10). Pendant les jours de sa chair, le Seigneur JESUS homme, n’ayant jamais « péché », c’est-à-dire, n’ayant jamais désobéi à la volonté de l’ESPRIT SAINT qu’est DIEU son Père en lui (Jean 5/19 et 20, Jean 8/29, Jean 12/44 à 50, etc…), de ce fait, quoiqu’IL ait été revêtu d’une chair mortelle à l’image de celle de l’homme terrestre (Romains 8/3, Hébreux 10/5 à 7, etc…), la mort n’a pas pu le retenir dans le séjour des morts (1 Pierre 3/18 à 22), DIEU l’ayant ressuscité et ensuite glorifié (Jean, chapitre 17 et Jean 20/16 et 17). Ainsi, de même que JESUS le Fils de l’homme est ressuscité des morts avec son Esprit/âme et corps de chair devenu immortel par la Gloire de DIEU le Père (Jean, chapitre 20), l’apôtre Paul rappelle également à l’Eglise que quiconque est réellement mort par sa Foi avec et en la chair de CHRIST sur sa croix, de même, par sa Foi en la résurrection de CHRIST, il(elle) va naître Nouveau et Saint, Esprit/âme et corps par la Puissance de DIEU son Père (Jean 6/48 à 58). C’est aussi ce qu’affirme l’apôtre Paul à l’Eglise qui se trouve à Corinthe :

2 Corinthiens 5/17 :
Si quelqu’un est en CHRIST, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Ou encore, à l’Eglise qui se trouve à Colosse :

Colossiens 2/8 à 12 :
Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur CHRIST.
Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
Vous avez tout pleinement en Lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.
Et c’est en Lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de CHRIST, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair :
ayant été ensevelis avec Lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en Lui et avec Lui, par la Foi en la puissance de DIEU, qui l’a ressuscité des morts.

Si nous prenons le temps de lire correctement ce que l’apôtre Paul écrit au travers de sa lettre aux Romains et de toutes ses autres lettres adressées à l’Eglise répartie çà et là dans le monde, il ne fait que de se répéter avec d’autres mots, ou, expressions. Il est clair qu’il ne vit qu’un seul et unique Evangile en CHRIST, et cela, quel que soit le lieu où il se trouve. Mais, l’apôtre Paul ne s’est pas arrêté aux versets, 3 et 4 de Romains 6, il donne ensuite une image plus précise par rapport à ce qu’il vit lui-même intérieurement et extérieurement dans sa propre Vie avec CHRIST (Galates 2/20) . Ce qu’il explique au versets 5.

Romains 6/5 :
En effet, si nous sommes devenus une même plante avec Lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,

Dans son explication, cette fois, l’apôtre Paul emploie le conditionnel « si », émettant ainsi des réserves sur ceux ou celles qui prétendent être nés(es) de DIEU, ou, nés(es) de CHRIST, tout en témoignant continuer de pratiquer le péché (même d’une manière occasionnelle) (1 Jean 3/5 à 10) , ou, qu’ils(elles) témoignent être toujours esclaves du péché à cause de leur chair encore mortelle (Romains 6/1 et 2) . L’apôtre Paul, lorsqu’il utilise l’image d’une plante, il agit ainsi pour bien montrer ce qu’est, être né de DIEU, né de CHRIST, étant devenu par la Foi, conforme à CHRIST par rapport à sa mort en tant qu’homme mortel (Romains 8/3) , et conforme à sa résurrection en tant qu’homme spirituel, le dernier Adam (1 Corinthiens 15/45 à 50) . Il veut faire bien comprendre à tous et toutes, l’Eglise ou autres personnes, ce qu’est réellement, être enseveli avec CHRIST par la Foi en l’Œuvre Parfaite de DIEU le Père. Voilà pourquoi, quiconque prétend être un Enfant né de DIEU, ou, l’Eglise de DIEU, ou encore, être un membre du Corps de CHRIST, il(elle) doit demeurer par sa Foi, en conformité avec CHRIST dans sa mort en ce qui concerne son vieil homme (la vieille nature esclave du péché), et, demeurer par sa Foi, en conformité dans sa résurrection, en ce qui concerne sa nouvelle nature qu’il(elle) reçoit lors de sa nouvelle naissance, qui lui donne une Vie Nouvelle, en faisant de lui(elle) un Enfant de DIEU, un Fils ou une Fille de DIEU.

Si, l’apôtre Paul compare sa vieille nature d’autrefois, ainsi que sa Vie nouvelle en tant qu’Enfant né de DIEU, associant celle de ses Frères et Sœurs en CHRIST, étant en conformité à l’image d’une plante, avec la naissance, la mort, et la résurrection de JESUS le Fils de l’homme, le CHRIST de DIEU, notre Seigneur, c’est pour bien montrer à l’Eglise, que la Vie nouvelle en CHRIST, n’est pas un mythe. Pour qui sait regarder au travers de la nature, DIEU l’enseigne. Qui de nous n’a jamais vu pousser une plante ? Quelque soit la plante qui sort de terre, la vie de cette plante commence toujours par une semence qui est la nature même de cette plante. Ensuite après un temps de vie dans la terre, la plante meurt et finit par disparaître totalement, sans avoir auparavant laisser tomber en terre sa propre semence. Issue de la mort de cette plante et de sa semence tombée en terre, il va émerger de celle-ci, une nouvelle vie au travers d’une nouvelle plante, mais qui sera toujours de la même nature que la semence originelle. Celle-ci va reproduire ce même sicle concernant sa vie, sa mort, et sa semence.

C’est ce que le Seigneur JESUS enseigne de sa Vie terrestre. IL est la semence sortie de la nature de DIEU son Père, le Père des esprits (Jean 8/42) . C’est cette semence originelle qui vient d’en Haut, étant plantée par DIEU sur la terre (Jean 6/37 à 40) , qui, après sa mort et sa résurrection, donnera naissance à l’Eglise de DIEU, ou, au Corps de CHRIST sur terre, c’est-à-dire, aux Enfants nés de DIEU, ou encore appelés, les Fils et les Filles de DIEU, les Frères ou Sœurs de CHRIST (Jean 1/12 et 13) . Aucun Enfant de DIEU sur cette terre, Fils ou Fille, ne naîtra d’une autre semence que de celle de CHRIST (Jean 14/6, Romains 8/9) . Si pour l’Eglise, l’apôtre Paul dans Romains 6/5 (cité plus avant), il accentue sur l’importance d’être par la Foi à l’identique d’une même plante par la conformité dans la mort de CHRIST et également dans la conformité en sa résurrection, ce n’est pas pour rien !

C’est la base de l’Evangile pour quiconque, par sa Foi en La Parole de DIEU faite chair en JESUS-CHRIST, veut passer de la mort de son vieil homme, à la Vie éternelle dans le Corps de CHRIST, ou plus précisément, être en conformité dans la chair et le sang de JESUS le Fils de l’homme (Jean 6/51 à 58) , ne faisant désormais par sa Foi, qu’une seule et même « chair spirituelle », ou, une seule et même plante avec Lui par le biais de sa nature divine héritée de DIEU le Père. C’est uniquement par sa Foi en le baptême dans la mort et la résurrection de CHRIST quant à la chair de JESUS homme (Romains 8/1 à 4) , et en demeurant ferme dans cette conformité en la vie terrestre de JESUS le Fils de l’homme, qui fera que chacun(e) sera un des membres de son Corps (spirituel), qui individuellement, formeront désormais l’Eglise du DIEU Vivant sur terre (Matthieu 16/ 13 à 19) .

L’apôtre Paul continue dans la précision de son enseignement et de ses explications concernant la Vie nouvelle en CHRIST.

Romains 6/6 :
sachant que …notre vieil homme a été crucifié avec Lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché.

Au verset 6, l’apôtre Paul met en évidence La Vérité du vrai Evangile de DIEU en son Fils, JESUS-CHRIST ainsi que sa finalité terrestre et céleste, à savoir, que notre vieil homme a été crucifié une fois pour toutes avec JESUS le Fils de l’homme en son corps, ou, en sa chair mortelle, à l’image de celle de l’homme mortel (Hébreux 2/14 à 18) , afin que notre corps du péché soit détruit en Lui, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché et de Satan, qui au travers de ce corps du péché, ou, de notre être entier (esprit/âme/corps) autrefois corrompu, nous retenait tous et toutes captifs(ves) de sa volonté (Romains 3/9 à 12) . Cela nous pouvons le lire dans le chapitre suivant de Romains 7, aux versets 7 à 24, lorsque l’apôtre Paul explique à ses frères Juifs (toujours sous l’esclavage de leur corps du péché) comment autrefois dans sa propre vie, la loi du péché agissait dans ses membres, sans qu’il ne puisse jamais pouvoir en être libéré et cela à cause de la Loi de DIEU, ou, le commandement (selon la lettre) qui mettait en la Lumière de DIEU, son esclavage au péché (Hébreux 4/12 et 13) . D’où son cri de désespoir : « Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ? … ».

C’est pourquoi, lorsque l’apôtre Paul dit : « sachant que …notre vieil homme a été crucifié avec Lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché », cette phrase est sans ambiguïté. Soit, une personne est esclave du péché, soit, elle ne l’est plus. Il n’y a pas d’entre deux, ou, de demi-mesure dans la délivrance du corps du péché de l’homme mortel, par le Seigneur JESUS. Les paroles de l’apôtre Paul sont claires, mais voilà, qui veut bien qu’elles deviennent Vérité, pour sa Vie Nouvelle ? C’est aussi ce que l’ESPRIT-SAINT atteste à toutes les âmes vivantes toujours sous l’esclavage du péché, au travers des écrits de la lettre aux Hébreux. Elles doivent impérativement entrer dans le Repos de DIEU pour le Salut de leur être entier, esprit/âme/corps.

Hébreux 4/11 à 13 :
Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Car La Parole de DIEU est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nulle créature n’est cachée devant LUI, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.

Il faut savoir, que personne ne peut tricher avec DIEU, et comme cela est écrit : Sa Parole est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur….

Quiconque « triche », se trompe lui-même, ou plutôt, est trompé par l’esprit de l’antéchrist Satan. Contrairement à ce qui est souvent faussement enseigné, lorsqu’une personne est passée par une repentance sincère (le pardon des péchés), et ensuite, le baptême d’eau, on lui fait croire qu’elle est systématiquement née de DIEU en CHRIST, alors qu’en réalité, elle ne l’est pas forcément. Quoique l’ESPRIT-SAINT soit avec elle (ce qui lui a permis de croire et de se repentir), l’ESPRIT-SAINT n’est pas encore en elle. Si quelqu’un a un doute sur ce que j’écris, il(elle) lui suffit de lire ce que le Seigneur JESUS dit à ses disciples dans Jean 14/15 à 17. Ce qui va se passer pendant un temps, c’est que L’ESPRIT SAINT de DIEU, va confronter la vie spirituelle de cette personne qu’elle croit être nouvelle, à La Vérité qui vient de DIEU le Père (Jean 16/7 à 16) , au travers de la Parole de son Fils JESUS homme (Matthieu 17/5) .

Si cette personne reçoit la Parole de CHRIST comme étant La seule Vérité pour son Salut éternel (et non pas par rapport au salut d’autrui, ou à ce qu’elle pense humainement, ou qu’elle ressent sentimentalement, etc…) (Jean 21/15 à 23) , et que désormais elle demeure toujours par l’obéissance de sa Foi en cette Parole pour sa vie spirituelle (Jean 6/44 et 45) , elle passera de la mort à la Vie éternelle par sa Nouvelle naissance, des ténèbres de Satan (le père du mensonge) (Jean 8/44) , à l’admirable Lumière de DIEU le Père en son Fils JESUS-CHRIST, le Seigneur.

Voilà pourquoi, si nous reprenons ce que dit l’apôtre Paul dans Romains 6, au verset 6: « sachant que …notre vieil homme a été crucifié avec Lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché », ou encore, lorsqu’il écrit dans sa lettre aux Colossiens 2/11 à 15, etc…, leur expliquant comment cette Vie nouvelle en CHRIST, le rend totalement libre de son corps du péché et du joug de Satan, je peux donc écrire, sans que je me trompe (puisque c’est aussi ce que je vis personnellement avec et en CHRIST, depuis l’âge de 33 ans), qu’un Enfant né de DIEU en JESUS-CHRIST (1 Corinthiens 6/19 et 20, Romains 8/9) est une fois pour toutes, libre de son corps du péché. C’est également ce que l’apôtre Paul a vécu dans sa propre vie spirituelle (Romains 7/18 à 25) , cette totale liberté en CHRIST, par rapport à son corps du péché dans lequel il vivait autrefois esclave et captif du péché. Ce qu’il confirme dans son épître aux Romains, à la suite des versets 1 à 6 :

Romains 6/7 :
…car celui qui est mort est libre du péché.

Posez-vous les questions : Que peut faire un homme mort, une fois qu’il est mort ? Peut-il encore interagir avec son esprit/âme, sur son corps mortel ? Un homme mort, peut-il de son propre chef, se ressusciter d’entre les morts pour naître nouveau ? Tout est simple, pour qui veut rester dans la simplicité d’un petit enfant par rapport à l’obéissance de sa Foi en la Parole de JESUS son Seigneur (Matthieu 18/1 à 3) . Ce corps du péché, ou, cette « chair » du péché appelée aussi « la vieille nature », dans et par lequel nous étions tous et toutes autrefois maintenus captifs sous l’emprise du péché par l’esclavage de Satan, ce corps du péché (esprit/âme/corps) est détruit une fois pour toutes par le don de la Vie du CHRIST de DIEU, JESUS le Fils de l’homme. Désormais, étant par l’obéissance de la Foi en l’Œuvre Parfaite de DIEU en son Fils JESUS, et s’étant identifié, par la Foi, dans le baptême en la mort de CHRIST pour notre vieil homme mortel et également, s’étant identifié par la Foi, en sa résurrection d’entre les morts, par la Puissance de DIEU pour notre nouvelle nature spirituelle, l’Enfant qui naît de DIEU (Jean 1/12 et 13) est dans son être entier, totalement libre du péché et de Satan, à la seule Gloire de DIEU son Père Céleste (1 Thessaloniciens 5/23 et 24) .

Les versets 5, 6 et 7 ne font qu’une seule phrase qu’il ne faut pas dissocier : En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché. Car celui qui est mort est libre du péché ».

Ce sont des versets qui sont volontairement passés sous silence par le plus grand nombre. Pourquoi cela ? Parce que ces versets ne permettent aucune échappatoire pour quiconque prétend être né de DIEU, né de CHRIST, quant à la Vérité de l’Evangile de DIEU manifesté en son Fils JESUS homme (Jean 8/34 à 36) . Satan ne supporte pas d’entendre cet Evangile qui délivre réellement une fois pour toutes, l’homme pécheur de son corps du péché et de son emprise sur lui, à un tel point, que quiconque ose prétendre être réellement libre du péché et de Satan pour sa Vie nouvelle, et témoigne ne plus vivre dans le péché, ni commettre le péché c’est-à-dire, ne jamais désobéir à l’ESPRIT SAINT en lui(elle) à l’image du Seigneur JESUS (1 Jean 4/17 et 1 Jean 5/18) , il(elle) sera systématiquement méprisé(e), voire rejeté(e) par toutes les personnes qui n’aiment pas La Vérité (Jean 15/16 à 21) . C’est inévitable, mais ce n’est pas cela l’important pour l’Enfant né de DIEU (Matthieu 5/10 à 12, Romains 8/28 à 39) .

Ensuite, qu’enseigne l’ESPRIT au travers des paroles de l’apôtre Paul, par rapport à cette libération totale du péché pour l’Enfant né de DIEU ?

Romains 6/8 à 11 :
Or, si nous sommes morts avec CHRIST, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, sachant que CHRIST ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c’est pour DIEU qu’il vit.
Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour DIEU en JESUS-CHRIST.

L’apôtre Paul continue de donner des précisions sur l’Evangile de CHRIST qui affranchit et rend réellement libre du péché et de Satan, quiconque le vit par La Foi. Bien entendu, être libre du péché, libre de son corps du péché et libre de l’esclavage de Satan, cela implique pour l’Enfant né de DIEU qu’il a hérité d’une Vie Nouvelle (Esprit/âme/corps) sans le péché en elle, et c’est cette Vie selon l’ESPRIT de Vie de CHRIST (Jean 15/4 à 8) , qui va lui permettre désormais de ne pas commettre le péché, c’est-à-dire, en fonction de sa croissance spirituelle, de toujours faire la volonté de DIEU son Père par son ESPRIT-SAINT (l’ESPRIT de CHRIST) en lui(elle) (Romains 8/9) . Mais voilà, faut-il encore savoir c’est qu’est « le péché » ou encore, ce que veut réellement dire « commettre le péché » ? Pécher, ou, commettre le péché pour l’Enfant né de DIEU, cela signifie pour lui(elle), le fait de désobéir volontairement à l’ESPRIT en lui(elle), après avoir eu la connaissance de La Vérité, ou plus précisément, après avoir connu la Volonté de DIEU à son égard, il(elle) s’en détourne volontairement. Voilà ce qu’est « pécher », ou, commettre « le péché » après la Nouvelle Naissance. Demeurer dans cet état d’esprit rebelle à la Vérité, c’est toujours très grave de conséquences (Hébreux 6/1 à 8 et Hébreux 10/19 à 31). Les péchés, pour un Enfant né de DIEU, ne sont que les conséquences directes liées à cette désobéissance parfaitement consciente et volontaire.

Avant la Nouvelle naissance, il est impossible à un être humain dans ce monde, d’être sans le péché en lui de par sa nature terrestre, comme l’explique l’apôtre Paul à l’Eglise (Ephésiens 2/1 à 3) . De ce fait, à cause de son corps du péché dont il est esclave, jamais il n’arrivera à ne pas commettre le péché, ou, des péchés sous quelques formes qu’ils soient (1 Jean 1/8 à 10) . Cela veut dire tout simplement, qu’avant la nouvelle naissance, il est impossible à un être humain quel qu’il soit, d’être Saint en son esprit/âme et corps. Impossible à un être humain quel qu’il soit, de pouvoir toujours obéir à la volonté de l’ESPRIT SAINT qu’est DIEU le Père des esprits, au travers de ses commandements sous quelques formes qu’ils soient (Genèse 6/5, Romains 3/9 à 20) . Cela lui est impossible à vivre libre de son corps du péché, parce que tout simplement, l’ESPRIT SAINT de DIEU, ou, l’ESPRIT de Vie de CHRIST, n’est pas en lui (Genèse 3/22 à 24, Romains 8/9) . Qu’il le veuille ou non, sa nature humaine est gérée par Satan, le père du mensonge (Jean 8/37 à 47) .

C’est pour cela que l’apôtre Paul met toujours en avant la Vie de CHRIST dans sa vie terrestre et spirituelle, comme étant le seul exemple de Vie à suivre par la Foi pour un Enfant né de DIEU.

1 Corinthiens 11/1 :
Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de CHRIST.

C’est uniquement par la Foi que l’apôtre Paul peut témoigner cela à l’Eglise. Il ne demande pas à l’Eglise de l’imiter dans les choses d’en bas qu’il fait dans sa vie terrestre, mais de l’imiter dans sa vie spirituelle avec et en CHRIST. Il demande à l’Eglise, d’être des imitateurs de CHRIST. Cela est possible de le vivre pour un Enfant né de DIEU, si, par l’obéissance de sa Foi, il(elle) se laisse conduire par l’ESPRIT de Vie de CHRIST en lui(elle), devenant ainsi, un(e) imitateur(trice) de CHRIST, ou, dirais-je plutôt, un(e) imitateur(trice) de JESUS le Fils de l’homme (2 Corinthiens 3/17 et 18) . Par sa Foi, un Enfant né de DIEU peut toujours obéir à la Volonté de DIEU son Père pendant tous les jours de sa chair, bien entendu DIEU son Père tenant compte de son âge spirituel. Cette Foi, elle lui vient de DIEU son Père, qui la crée en son Enfant, par l’ESPRIT de Vie de son Fils (Apocalypse 14/12, Romains 8/9) .

Si l’Enfant né de DIEU, au travers des lettres de l’apôtre Paul, veut parfaitement comprendre le sens spirituel de sa Vie nouvelle, qui lui permet d’être réellement libre du péché, libre de son corps du péché, et libre de l’emprise de Satan (Jean 8/34 à 36) , il(elle) doit impérativement par sa Foi, s’identifier en CHRIST et ne faire qu’une seule chair spirituelle en la chair de JESUS, en tant que, le Fils de l’homme (Jean 6/50 à 58) . Lorsque l’Enfant né de DIEU a compris selon l’ESPRIT de Vie de CHRIST en lui(elle) (Romains 8/1 et 2) , l’importance pour sa vie terrestre et spirituelle, de ne faire qu’une seule chair en CHRIST, alors, il(elle) comprendra de mieux en mieux, les paroles que l’apôtre Paul donne dans sa lettre écrite aux Romains, ainsi que les versets qui suivent :

Romains 6/12 à 14 :
Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises.
Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à DIEU, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à DIEU vos membres, comme des instruments de justice.
Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la Loi, mais sous la Grâce.

Comme je l’ai écrit juste avant, pour pouvoir comprendre correctement ces versets, il faut que l’Enfant né de DIEU s’identifie à la Vie de JESUS homme, ou plutôt, s’identifie à la Vie terrestre de JESUS en tant que, le dernier Adam (1 Corinthiens 15/45 à 48) , c’est à dire, JESUS Fils de DIEU de toute éternité selon sa nature qui lui vient de DIEU son Père (Jean 8/42, Philippiens 2/5 à 8) , et homme, selon sa naissance sur terre (Luc 1/26 à 35) , totalement Saint en son être entier (Jean 14/30) , mais néanmoins, est né revêtu par son DIEU son Père, dans une chair mortelle et vulnérable au péché, à l’image de celle des hommes terrestres (Hébreux 2/14 à 18, Hébreux 10/5 à 7, Romains 8/3)

Posez-vous les questions : Si, JESUS homme est né sur terre de la volonté de DIEU son Père, sans le péché en Lui sur terre (Hébreux 10/5 à 7, Romains 8/3, Hébreux 2/14 à 18) , et si, un Enfant de DIEU, est né également sur terre de la volonté de DIEU son Père Céleste (Jean 1/12 et 13) , et qu’il soit créé à l’Image de JESUS homme sans le péché en lui (Jean 14/30, Romains 8/29 et 30) , comment le péché peut-il encore être en sa personne née nouvelle ? L’Enfant né de DIEU n’est-il pas le Temple de DIEU sur terre, selon ce qu’affirme l’apôtre Paul (1 Corinthiens 6/19) ? DIEU, partage-t-IL sa Gloire avec Satan dans le corps de son Enfant qui est son Saint Temple ?

JESUS homme est né en tant que, le dernier Adam , le Premier Nouvel homme spirituel sur terre créé en son Fils, selon la volonté de DIEU son Père, sans que le péché soit en Lui (Jean 14/30, Hébreux 4/15, etc…) . Maintenant, par la Foi, il faut que l’Enfant né de DIEU, transpose sa Vie nouvelle en celle du dernier Adam, le Premier né d’une nouvelle génération d’hommes (ou de femmes) spirituels(les) (Romains 8/29) . Si, par sa Foi, l’Enfant né de DIEU fait désormais qu’une seule chair en celle de JESUS, le Fils de l’homme, pensez-vous vraiment que le péché soit toujours en lui(elle), ou dans « sa chair spirituelle », dès sa nouvelle naissance sur cette terre (Jean 14/30, Hébreux 4/15, etc…) ? Le croire ainsi, n’est-ce pas vivre le contraire de ce qu’enseigne l’apôtre Paul dans ses différentes lettres adressées à l’Eglise (1 Corinthiens 9/1, Colossiens 1/12 à 14, Romains 6/7, etc…) ?

L’Enfant né de DIEU qui n’ose pas s’identifier à CHRIST, c’est-à-dire, qui ne veut pas croire qu’il(elle) est créé par DIEU à l’image de son Fils JESUS homme, comme cela est réellement écrit dans la Bible (Romains 8/29 et 30) , alors, il est normal qu’il(elle) soit constamment en conflit dans son être intérieur, entre sa chair corrompue d’autrefois, qui est morte en CHRIST une fois pour toutes (Colossiens 2/8 à 15, Romains 6/3 à 7, etc…) , et, sa chair spirituelle désormais nouvelle en CHRIST, créée selon l’ESPRIT SAINT qu’est DIEU son Père, à l’Image de celle de JESUS son Fils (2 Corinthiens 5/17 et 18) .

Lorsque le Seigneur JESUS dit de lui-même dans Jean 14/30 : « Je ne parlerai plus guère avec vous, car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi ». Si Satan, le prince de ce monde n’a rien en le Seigneur JESUS lorsqu’IL paraît sur cette terre en tant que simple homme, et bien, après sa résurrection d’entre les morts par la puissance de DIEU son Père (Romains 1/1 à 7) , tous les Enfants qui naîtront de DIEU en le Corps de son Fils, deviennent les membres de son Corps, qui est l’Eglise de DIEU sur terre (1 Corinthiens 12/27) , et en cette Eglise, ou, en le Corps de CHRIST, Satan n’y a aucune place, ni aucun droit, ni aucun pouvoir. En clair, cela veut aussi dire, qu’en tous les Frères et Sœurs du Seigneur JESUS, nés(es) de la volonté de DIEU son Père (Jean 6/44 et 45) , Satan n’a rien en leur Esprit/âme Saint, dans leur corps de chair lavé de toutes ses souillures, selon ce qui était écrit d’avance dans les Ecritures, premièrement pour le Salut du peuple d’Israël, et ensuite, pour celui des païens (Jérémie 31/31, Ezéchiel 36/25 à 27) .

Depuis le commencement de ce chapitre 6, l’apôtre Paul ne cesse d’enseigner à l’Eglise, ainsi qu’à ceux et celles se trouvant à Rome, que premièrement, l’Enfant né de DIEU, ne peut pas vivre dans le péché, ce n’est pas dans sa nature Nouvelle (1 Jean 3/5 à 10) , et deuxièmement, Paul réfute les détracteurs de l’Evangile de CHRIST, qui font de la Grâce de DIEU un prétexte pour continuer de vivre dans le péché et les péchés de toutes sortes.

Lorsque l’apôtre Paul dit au verset 12 : « Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises », combien de fois n’ai-je pas entendu ce verset être tronquer de sa Vérité ? Pour beaucoup, le fait de lire : « Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises », cela sous-entend que le péché est encore présent en eux(elles) après leur Nouvelle Naissance et que désormais, ils(elles) doivent tout faire pour que celui-ci ne « règne » pas dans leur corps mortel. Aux yeux de toutes ces personnes, il existe dans leur chair encore mortelle, une cohabitation entre l’esprit menteur qu’est Satan (Jean 8/44) , et La Vérité qui vient de DIEU le Père, par le moyen de l’ESPRIT de Vie de son Fils JESUS-CHRIST en tous ses Enfants.

A quel moment l’apôtre Paul dit-il qu’une telle « cohabitation » entre, la chair corrompue par le péché en l’homme toujours esclave de Satan, et l’ESPRIT-SAINT, ou, l’ESPRIT de Vie de CHRIST (Romains 8/9) existe-t-elle en l’Enfant né de DIEU ? Où encore, à quel moment l’apôtre Paul dit-il que le péché (ou son origine), c’est-à-dire, la désobéissance de Eve et Adam envers le commandement de DIEU (Genèse 2/15 à 18) , est toujours présent en l’Esprit/âme nouveau dans le corps encore mortel d’un Enfant né de DIEU, après, sa Nouvelle Naissance (Colossiens 2/8 à 15) ? J’encourage quiconque a un doute sur ce que j’écris, à relire très attentivement ce que l’apôtre Paul enseigne par sa Vie avec CHRIST, au travers des versets 1 à 11 du chapitre 6, en se laissant enseigner et imprégner par La Vérité qui vient de l’ESPRIT Vie de CHRIST, en tous les Enfants nés de DIEU. C’est l’ESPRIT SAINT qu’est DIEU le Père, qui a affranchi et rendu réellement libre l’apôtre Paul de son corps du péché ou, de sa chair corrompue, esprit/âme/corps sous l’esclavage de Satan. L’apôtre Paul n’a jamais enseigné à l’Eglise, qu’en lui après sa Nouvelle Naissance, le péché habitait toujours dans sa chair mortelle. Bien au contraire, il dit totalement l’inverse.

Comme déjà cité au commencement de cet article, l’apôtre Paul dit aux versets 1 et 2 : « Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? », et c’est tout à fait normal qu’il dise ensuite, au verset 12 : « Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises » ! Ce corps mortel de l’Enfant né de DIEU, est, pendant son temps de vie sur terre, créé par la Foi, à l’image de celui du corps de JESUS homme, qui lui aussi sur terre avait un corps mortel. A l’image de JESUS homme, que DIEU son Père a ressuscité avec son corps mortel d’entre les morts, ainsi en sera-t-il pour l’Enfant né de DIEU à la résurrection des morts. Son corps mortel deviendra immortel (1 Corinthiens 15/45 à 54) . JESUS le Fils de l’homme, était revêtu d’une chair corruptible (Romains 8/3, Hébreux 10/19 à 23) , ce qui ne veut pas dire, une chair corrompue par le péché. Cette chair était vulnérable au péché (Matthieu 26/41) , vulnérable à la tentation sous toutes ses formes (Luc 4/1 à 13, Hébreux 4/15, etc…) . Donc, lorsque l’apôtre Paul écrit : « Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises », cela veut simplement dire : « Ne laissez pas entrer du vieux levain dans la pâte nouvelle (1 Corinthiens 5/6 à 8) », comme l’a fait le Seigneur JESUS avec son être entier (Esprit/âme/corps), pendant tous les jours de sa chair (Hébreux 5/7 à 10, Jean 14/30) .

Au risque de me répéter, comme je l’ai déjà écrit plus avant dans cet article, si, par la Foi en l’Œuvre Parfaite de DIEU manifestée en son Fils JESUS-CHRIST, nous sommes réellement morts au péché, comme le dit l’apôtre Paul au chapitre 6 dans sa lettre aux Romains, c’est que nous sommes devenus une même plante avec CHRIST dans le baptême en Sa mort (rappelez-vous le versets 5,6,7). Et si par la Foi, nous sommes morts avec CHRIST avec notre être tout entier, esprit/âme/corps corrompu, comment donc, le péché, peut-il encore exister, ou, coexister, en la Nouvelle Vie d’un Enfant qui naît de DIEU en la résurrection de JESUS, devenant ainsi un des membres de son Corps sans le péché en Lui (Colossiens 2/8 à 15, Ephésiens 2/1 à 10) ?

Lorsque Paul continue dans Romains 6, aux versets 13 et 14, en disant :

« Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à DIEU, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à DIEU vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la Loi, mais sous la grâce ».

Ce qu’il dit au travers de ces versets, n’est que la continuité de ce que l’Evangile de CHRIST peut accomplir en la Vie Nouvelle d’un Enfant qui est né de DIEU. Si, autrefois, le péché, régnait en maître en une personne esclave de celui-ci dans son corps du péché, aujourd’hui, pour l’Enfant né de DIEU, ce corps du péché étant crucifié avec CHRIST sur sa croix, la Nouvelle créature qui naît de l’ESPRIT-SAINT qu’est DIEU le Père, au moyen de l’ESPRIT de Vie de son Fils (Galates 4/6, Romains 8/9), peut désormais en demeurant par sa Foi dans le Corps de JESUS le Fils de l’homme (Jean 6/50 à 58), ne pas laisser entrer, ou, pénétrer à nouveau, le péché dans son être entier nouveau.

Le Seigneur JESUS n’a jamais dit qu’après la Nouvelle Naissance, les Enfants nés de DIEU ne seront plus jamais tentés par Satan, ou les démons à son service. Bien au contraire, Lui-même en tant qu’homme, a été tenté en toutes choses sans jamais commettre le péché (Jean 8/29) , ce que nous pouvons lire dans Luc 4/1 à 14, et, Hébreux 4/14 à 16. A plus forte raison étant transformés à son Image de gloire en gloire par son ESPRIT de Vie (et non pas de repentances répétées en gloire), comme l’apôtre Paul le dit dans sa deuxième lettre aux Corinthiens 3/17 et 18, ou encore, dans Romains 8/14 à 39, nous pouvons donc nous aussi (les Enfants nés de DIEU), marcher sur terre sans crainte d’être tenté par Satan, comme le Seigneur JESUS Lui-même a marché pendant tous les jours de sa chair sans commettre le péché, c’est-à-dire, sans laisser la désobéissance à la volonté de DIEU, pénétrer en Lui (Jean 14/30) . N’est-ce pas ce que dit également l’apôtre Jean dans sa première épître ?

1 Jean 2, verset 6 :
Celui qui dit qu’il demeure en Lui doit marcher aussi comme IL a marché Lui-même.

D’ailleurs, pour quiconque aime La Vérité, n’est-ce pas aussi ce que Paul affirme à nouveau dans Romains 6, aux versets 15 à 23 qui suivent ?

Romains 6/15 à 23 :
Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la Loi, mais sous la Grâce ? Loin de là !
Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la Justice ?
Mais grâces soient rendues à DIEU de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.
Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la Justice.
Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité, pour arriver à l’iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la Justice, pour arriver à la Sainteté.
Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l’égard de la Justice.
Quels fruits portiez-vous alors ? Des fruits dont vous rougissez aujourd’hui. Car la fin de ces choses, c’est la mort.
Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de DIEU, vous avez pour Fruit la Sainteté et pour fin la Vie éternelle.
Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de DIEU, c’est la Vie éternelle en JESUS-CHRIST notre Seigneur.

Voilà le vrai Evangile que DIEU le Père a manifesté en Sa Parole qu’IL a faite chair en son Fils, JESUS-CHRIST notre Seigneur. Au verset 22, l’apôtre Paul dit : « Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de DIEU, vous avez pour Fruit la Sainteté et pour fin la Vie éternelle ». Entendez-vous l’ESPRIT au travers de ce verset ? L’apôtre Paul dit : « …vous avez pour Fruit la Sainteté et pour fin la Vie éternelle ». C’est acquis une fois pour toutes. La Sainteté fait partie intégrante de la Vie Nouvelle de l’Enfant né de DIEU ainsi que son Fruit, le Fruit de l’ESPRIT (Galates 5/22) .

Néanmoins, il est faux de penser que les disciples de CHRIST quels qu’ils soient, ont reçu en une seule fois, toute la connaissance de la Vie de CHRIST, en tant que, le Fils de l’homme, ou, de la marche selon son ESPRIT de Vie en eux (preuve en est, lire Philippiens 3/12 à 16, entres autres témoignages). Cela s’est fait progressivement, un jour après l’autre…Ce n’est pas non plus par la lecture répétée, ou, les études de la Bible qui ont permis aux Enfants nés de DIEU de l’époque de croître dans le Seigneur, puisque celle-ci n’existait pas. Comme le dit l’apôtre Paul à l’Eglise de Corinthe au chapitre 3/17 et 18, c’est le Seigneur JESUS par son ESPRIT de Vie en eux(elles), ou, l’ESPRIT-SAINT de DIEU (Romains 8/9), qui donne la connaissance sur les choses d’en Haut, et personne d’autre.

2 Corinthiens 3/17 et 18 :
Or, le Seigneur c’est l’ESPRIT ; et là où est l’ESPRIT du Seigneur, là est la liberté.
Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même Image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’ESPRIT.

Si nous, les Enfants nés de DIEU, nous croyons ce qui est écrit pour notre Salut éternel, et, si nous croyons que nous sommes transformés en la même Image que celle de notre Seigneur JESUS, par le moyen de son ESPRIT de Vie en nous (2 Corinthiens 3/17 et 18, Romains 8/9) , à plus forte raison, nous aussi par le moyen de notre Foi en La Vérité qui habite en nous, nous demeurons avec notre être tout entier dans cette Sainteté qui vient de DIEU notre Père (Colossiens 2/8 à 12) , notre Esprit étant Saint avec son âme Pure. C’est notre Esprit Saint/âme Pure qui donne la vie spirituelle à notre corps de chair terrestre encore mortel (Romains 8/10 et 11) , est lavé de toutes ses souillures (Ezéchiel 36/25 à 27) , jusqu’à la résurrection des morts (1 Corinthiens 15/50 à 54) . Par le biais du baptême en la mort et la résurrection de CHRIST, comme le dit l’apôtre Paul dans Romains 6/1 à 7, ou encore dans d’autres de ses lettres écrites à l’Eglise, l’Œuvre Parfaite de DIEU le Père s’est accomplie en la chair de JESUS son Fils, confirmant ainsi, tout ce qui est annoncé d’avance dans les Ecritures.

Si nous comparons aux versets 17 et 18 cités ci-dessus, l’ensemble de Romains 6, et tout particulièrement, lorsque l’apôtre Paul compare à une plante la conformité d’un Enfant né de DIEU, avec la mort et la résurrection de JESUS le Fils de l’homme, où y voyez-vous que l’apôtre Paul fait mention d’un quelconque esclavage du péché dans la croissance et le développement d’un Enfant né de DIEU ? Il n’est pas écrit qu’un Enfant né de DIEU est transformé progressivement, suite à des repentances répétitives et demandes de pardon de ses péchés, qu’il(elle) commettrait après sa nouvelle naissance d’une manière continue ou occasionnelle. C’est cette incompréhension de la Vie nouvelle, que l’apôtre Paul au commencement de Romains 6, aux versets 1 et 2, veut démontrer à l’Eglise, comme étant une fausse compréhension de l’Evangile de CHRIST.

L’Enfant né de DIEU, étant sans le péché en lui(elle) à sa nouvelle naissance (Jean 8/34 à 36) , étant également par sa Foi, un des membres du Corps de CHRIST, il(elle) est transformé(e) à l’Image de JESUS homme, ou dirais-je plutôt, à l’Image de JESUS le Fils de l’homme, et cela de gloire en gloire par son ESPRIT de Vie en lui(elle) (Romains 8/1 et 2) . Bien entendu, cette transformation n’est possible uniquement, que si notre réel désir, est d’être transformé en la même Image que celle du Seigneur JESUS homme. Je précise bien, JESUS homme, le Nouvel Homme créé selon DIEU sur terre (Luc 1/26 à 35, Hébreux 10/5 à 7) , le dernier Adam spirituel (1 Corinthiens 15/45 à 49) .

Comme je l’ai souligné plus avant dans cet article, la Bible, comme nous la connaissons aujourd’hui, elle n’existait pas du temps de l’apôtre Paul, ou encore, d’autres Enfants nés de DIEU de leur époque. La Bible, telle que nous la connaissons aujourd’hui, elle a été éditée bien plus tard. Posez-vous la question : Comment donc, les Enfants nés de DIEU de l’époque croissaient dans La Vérité, si la Bible n’existait pas ? La réponse est toute simple, ils(elles) marchaient par l’obéissance de leur Foi en l’ESPRIT de CHRIST en eux, qui attestait en leur esprit/âme les paroles du Seigneur JESUS qu’ils entendaient (Romains 10/17) , ou, qu’ils lisaient des écrits venant de vrais serviteurs de CHRIST, apôtres ou autres (1 Thessaloniciens 5/27) . Quoiqu’ils(elles) étaient au commencement, enseignés(es) par rapport à la Loi de Moïse, après leur nouvelle naissance, ils(elles) ne marchaient plus selon la connaissance de la lettre de la Loi (Romains 7/6) , mais selon la Loi de l’ESPRIT de Vie de CHRIST en eux(elles) (Romains 8/2 et 8/9) .

La connaissance de cette Vie nouvelle leur était attestée par l’ESPRIT de Vie de CHRIST en eux(elles), par le moyen de leur Foi en La Parole de DIEU faite chair en eux, au travers de l’œuvre de la chair (sans le péché en elle) de JESUS homme (Jean 6/50 à 58) , la connaissance de cette Vie nouvelle leur était attestée par l’ESPRIT de Vie de CHRIST en eux(elles). Après la Nouvelle Alliance annoncée dans la Thora (Jérémie 31/27 à 37, Ezéchiel 36/25 à 27, etc…) , s’accomplissant par la venue du Messie sur terre, ou, du CHRIST de DIEU (Esaïe 42/1 à 9) , au travers de sa Vie terrestre, sa mort et sa résurrection d’entre les morts annoncées également dans les Ecritures, désormais, les Ecritures, ne faisaient que confirmer à leur esprit/âme, ce qui était annoncé d’avance pour leur Salut éternel, en la Vie de JESUS, le CHRIST de DIEU (Esaïe 42/1 à 9, Actes 17/11 et 12) .

Jusqu’à ce jour et selon ce que le Seigneur JESUS dit dans Matthieu, chapitre 24, il en sera ainsi, jusqu’au jour de son retour sur terre (Matthieu 24/30) . C’est l’ESPRIT SAINT qu’est DIEU le Père, ou, l’ESPRIT de Vie de CHRIST en tous ses Enfants (Romains 8/9) , qui va les conduire sur terre pendant tous les jours de leur chair (Jean 1/12 et 13) et personne d’autre (1 Thessaloniciens 5/23 et 24) . Néanmoins, nous avons le privilège de pouvoir lire au travers des écrits de la Bible (lorsque la traduction de celle-ci n’est pas tronquée de La Vérité), le témoignage de ce que les Enfants nés de DIEU de l’époque se transmettaient de la bouche à oreilles, concernant le Salut de DIEU en son Fils JESUS, son CHRIST.

Ainsi donc, à tous les Frères ou Sœurs de CHRIST, et également à toutes les personnes qui désirent vraiment vivre au travers de l’Œuvre Parfaite de DIEU le Père, en son Fils, JESUS homme, son Evangile dans Sa Vérité pour leur Salut éternel, voilà ce que dit à l’ESPRIT à l’Eglise au travers des paroles de l’apôtre Paul, conduit lui aussi, par l’ESPRIT de Vie de CHRIST en lui.

Colossiens 2/8 à 15 :
Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur CHRIST.
Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
Vous avez tout pleinement en Lui, qui est le Chef de toute domination et de toute autorité.
Et c’est en Lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de CHRIST, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: ayant été ensevelis avec Lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en Lui et avec Lui, par la Foi en la puissance de DIEU, qui l’a ressuscité des morts.
Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, IL vous a rendus à la Vie avec Lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses;
IL a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et IL l’a détruit en le clouant à la croix; IL a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.

Que DIEU notre Père vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie manifestées en son Fils JESUS-CHRIST notre Seigneur.

Patrick PETITOT.

Ce contenu a été publié dans Patrick PETITOT. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.